728-90-TOP

Israël en guerre : l’État d’Israël souhaite que l’UNRWA se maintienne à Gaza jusqu’à la fin de la guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : l’État d’Israël souhaite que l’UNRWA se maintienne à Gaza jusqu’à la fin de la guerre

652d38fe60597652d38fe605981697462526652d38fe60595652d38fe60596[1]Selon les informations du Wall Street Journal, une délégation israélienne en visite à New York a fait savoir aux responsables américains, qu’Israël souhaiterait que l’UNRWA (L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient) reste en place dans la bande de Gaza, jusqu’à la fin de la guerre.

Néanmoins, le journal américain indique que l’État d’Israël désire toutefois que l’UNRWA soit réformée en profondeur, voir carrément remplacée.

« Nous voulons qu’il y ait un plan d’action sur la manière de les remplacer. Nous voulons que nos partenaires internationaux réforment entièrement l’UNRWA ou proposent une alternative », affirme un responsable israélien proche du dossier au Wall Street Journal.

Le média américain révèle également que les responsables américains avaient largement convenu avec Israël que l’agence avait besoin d’être réformée et que, pour l’instant, il n’y avait pas d’alternative à l’acheminement de l’aide dans la bande de Gaza.

L’UNRWA est dans la tourmente depuis qu’elle a annoncé, il y a plus d’une semaine, s’être séparée de « plusieurs » de ces employés accusés par les autorités israéliennes d’être impliqués dans les massacres du Hamas contre Israël, le 7 octobre.

Suite à cette annonce, plusieurs pays dont les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Canada et l’Australie ont suspendu temporairement leur financement à l’UNRWA.

Jeudi dernier, l’agence avait déclaré, dans un communiqué, qu’elle serait très probablement contrainte de suspendre ses opérations au Moyen-Orient, y compris à Gaza, d’ici la fin du mois de février si les financements des pays internationaux ne reprenaient pas.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 136 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *