728-90-TOP

Israël en guerre : un documentaire franco-israélien va traiter des crimes sexuels commis par le Hamas le 7 octobre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : un documentaire franco-israélien va traiter des crimes sexuels commis par le Hamas le 7 octobre

_131931461_screenshot2023-12-05at16.58.53[1]La société de production française Federation Studios et par les studios israéliens Ananey, vont produire un documentaire qui traitera des crimes sexuels commis le 7 octobre par les terroristes du Hamas, lors des massacres en Israël.

Le documentaire se concentrera sur l’utilisation du viol et de la terreur sexuelle comme armes de guerre par le Hamas, visant à infliger des traumatismes physiques, émotionnels et psychologiques. Le film enquêtera également en profondeur sur les cas de violences sexuelles qui ont été signalés contre les femmes grâce à l’appui de preuves, et suivra le long chemin des victimes vers le rétablissement.

Benoît Bringer, célèbre journaliste et documentariste français, réalisera le documentaire. Auparavant, il avait déjà fait sensation avec d’autres documentaires évènements comme « L’Ascension de Wagner », « MH370 Missing » ou encore  « The Caviar Connection, Panama Papers : Le hold-up du siècle ». Pour ce dernier, il avait reçu le prix Pulitzer.

« Au lendemain du 7 octobre, une bataille pour la vérité a commencé en Israël, une mission historique visant à documenter de manière indépendante ce qui est arrivé, en particulier aux femmes, au cours de cette journée de terreur. Le projet enquête sur la quête extrêmement difficile visant à établir les faits et à sensibiliser le monde au fait que la criminalité sexiste est une arme de guerre« , a déclaré Benoît Bringer au sujet de ce documentaire.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 136 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *