728-90-TOP
728-90-TOP

Israël: percée dans l’enquête sur le meurtre de la jeune fille d’Afula

Un ministre fait état de « développements dramatiques » dans l’enquête sur la mort de la jeune israélienne

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure a fait état lundi de « développements majeurs » dans l’enquête sur l’assassinat de Shelly Dadon, la jeune femme de 20 ans retrouvée morte jeudi dernier dans une zone industrielle de Migdal Ha’emek (nord d’Israël).

Lors d’une visite à la résidence de la famille Dadon à Afula, Yitzhak Aharonovich a confié qu' »il y a actuellement des développements majeurs dans l’enquête », ajoutant que ces développements étaient «dramatiques».

Le ministre a dit souhaiter que « ces assassins soient arrêtés et traduits devant la justice très rapidement ».

Il a ajouté qu’il y a présentement une ordonnance de non-publication des détails de l’enquête, ce qui l’empêche de pouvoir révéler l’identité des tueurs ou leurs motivations.

Après la découverte du corps jeudi, la police avait affirmé enquêter sur l’éventuel caractère nationaliste du crime, mais n’écartait aucune autre piste.

Le corps de la jeune fille a été découvert par une patrouille de police à 15h10, d’après le chef de la police Moshe Cohen, expliquant que le commissariat d »Afula avait reçu le signalement d’une jeune fille disparue un peu plus tôt.

« Nous avons appris qu’elle a quitté sa maison à Afula pour se rendre à Migdal HaEmek dans le but de rencontrer quelqu’un pour un entretien d’embauche dans l’une des usines. Le corps a été découvert avec des signes de violence », a ajouté Cohen.

Les parents de la victime ont du se rendre sur les lieux pour identifier la dépouille de Shelly.

« Pourquoi mon Dieu, pourquoi ? », a crié le père de Shelly à la vue du corps de sa fille. « Elle était ma seule fille. Ne me la prenez pas ».

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *