728-90-TOP
728-90-TOP

Israël: un résident clandestin palestinien a sauvé 2 Juifs d’une embuscade

Qualifié de « Juste parmi les nations », le Palestinien de 38 ans a bénéficié de la clémence du juge

Un Palestinien résidant clandestinement en Israël a bénéficié de la clémence d’un juge après que l’accusé a défendu un médecin israélien et son fils victimes de jets de pierre dans un village de Cisjordanie où ils étaient arrivés accidentellement, rapporte Ynet.

Qualifié de « Juste parmi les nations » par le juge Shamai Becker de Tel Aviv, l’homme de 38 ans a donc été condamné à seulement 18 jours de prison, qu’il avait déjà passé en détention provisoire, pour avoir sauvé la vie des deux Juifs Israéliens.

« Nous ne devons pas le condamner à une peine plus lourde, comme preuve de gratitude pour avoir risqué sa vie », a écrit le juge.

L’incident impliquant les deux Israéliens est survenu cet été avant l’opération Bordure protectrice.

Appelé à témoigner par le juge, le médecin israélien a déclaré: « C’était le premier jeudi du mois du Ramadan, il y avait des lumières et des gens dans la rue. Je suis devenu nerveux en essayant de traverser le village le plus vite possible et suis arrivé à un panneau sens interdit. Ils m’ont dit d’aller quelque part (…) j’ai conduit et ils m’ont suivi », a-t-il dit, selon Ynet.

« Quelqu’un a ouvert la porte et a arraché mes lunettes. Je les ai reprises et conduit rapidement jusqu’à me retrouver à nouveau dans une impasse (…) Mon fils a appelé la police. Un de ses amis était l’un des trois adolescents enlevés et l’officier de police qui a répondu était le même (que celui qui avait répondu à l’appel des adolescents) (…) Nous étions bloqués par un véhicule et bombardé de pierres (…) un homme m’a dit « Je veux que vous restiez en vie, venez chez moi jusqu’à ce que l’armée vienne à votre secours », a-t-il poursuivi, ajoutant que les soldats étaient arrivés 45 minutes plus tard.

« L’accusé (…) est l’un de ceux qui ont risqué leur vie pour nous sauver moi et moi et mon fils, » a-t-il conclu.

Le juge a par ailleurs indiqué que l’homme et sa famille ont été harcelés dans le village parce qu’ils avaient défendu les deux Juifs.

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *