728-90-TOP
728-90-TOP

L’Angleterre a relâché des centaines d’officiers nazis après la Seconde Guerre mondiale sous la pression des Etats-Unis.

L’Angleterre a relâché des centaines de criminels de guerres nazis après l’Holocauste, selon un historien cité par le site Jewish Chronicle.

Dan Plesch, le directeur du Centre international d’Etudes et de Diplomatie de l’université de Londres, a découvert des documents prouvant que d’anciens officiers nazis dont le comptable d’Auschwitz Oskar Gröning, avait été libéré par le Royaume-uni après la Seconde Guerre mondiale.

D’après les documents, le Royaume-Uni avait relâché les détenus nazis sous la pression des Etats-Unis, désireux de recruter l’Allemagne à ses côtés en tant que nouvel allié contre l’Empire Soviétique.

« Beaucoup de gens ont été libérés sans enquête poussée et d’autres qui étaient dans des camps de prisonniers ont été relâchés. Des centaines de suspects et de condamnés ont été relâchés », a déclaré Plesch

En effet les prisons britanniques ont été vidées en 1957 après de nombreuses pressions émanant d’Allemagne et d’associations d’anciens combattants allemands qui refusaient de soutenir le réarmement contre l’Union soviétique alors qu’ils demeuraient en prison », a-t-il ajouté.

Il a fait valoir que le refus de traiter le droit international « a conduit à la suppression des efforts pour demander des comptes aux nazis.

Israël Actualités avec The Jewish Chronicle.

A lire aussi:

Deux familles Polonaises exécutées pour avoir caché des juifs dans leur cave pendant la Seconde Guerre mondiale. 72 ans après, la cachette est devenue un monument national.

Un ancien commandant nazi de 96 ans retrouvé aux Etats-Unis. Il ne sera pas jugé

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *