728-90-TOP
728-90-TOP

L’armée israélienne laisse des messages téléphoniques anti-Hamas aux habitants de Gaza

GAZA (Territoires palestiniens), 18 oct 2013 (AFP) – Des habitants de la
bande de Gaza ont reçu vendredi des messages téléphoniques de l’armée
israélienne accusant le Hamas, au pouvoir, de se livrer au « terrorisme » au
détriment de la population, selon le ministère de l’Intérieur du Hamas et des
témoins.
Cette campagne téléphonique, qui n’a été ni confirmée ni démentie par
l’armée israélienne, intervient au deuxième anniversaire de l’échange du
soldat israélien Gilad Shalit contre 1.027 prisonniers palestiniens, célébré à
Gaza comme une victoire.
« Des dizaines d’habitants de Gaza ont reçu aujourd’hui des messages
téléphoniques enregistrés de l’armée israélienne critiquant le Hamas et la
résistance », a déclaré à l’AFP Islam Chahwane, porte-parole du ministère de
l’Intérieur du gouvernement du Hamas.
Un témoin qui a reçu un de ces appels a précisé à l’AFP que le message
commençait ainsi: « Aux habitants de la bande de Gaza, l’armée israélienne vous
met en garde contre l’obéissance aux ordres du Hamas terroriste et tout
contact avec lui ».
« Sachez que le mouvement Hamas dépense des millions de dollars à des
tunnels utilisés pour des actes hostiles et terroristes envers l’Etat
d’Israël », poursuit le message, affirmant que « cet argent aurait dû être
consacré à des projets d’infrastructure, l’éducation et la santé ».
« Cet argent revient de droit à la population de la bande de Gaza innocente
et désarmée que le Hamas entraîne vers l’inconnu. Commandement de l’armée
israélienne », conclut l’enregistrement, selon les témoins.
Le message fait allusion à l’annonce le 13 octobre par Israël de la
découverte d’un tunnel d’1,7 km creusé dans la bande de Gaza et débouchant en
territoire israélien, destiné, selon l’armée israélienne, à des « activités
terroristes ».
Islam Chahwane a appelé les habitants de Gaza à « informer les services de
sécurité s’ils reçoivent ces messages », dénonçant une « tentative désespérée
des services de sécurité israéliens pour semer la confusion dans le front
intérieur ».
Juste après l’annonce de la découverte du tunnel, le ministère israélien de
la Défense a suspendu l’autorisation d’importation de matériaux de
construction dans la bande de Gaza.
C’est par un tunnel de ce type qu’en juin 2006 un commando de trois groupes
armés palestiniens, dont la branche militaire du Hamas, s’était infiltré en
Israël et avait enlevé le soldat Shalit.
my-sst/cbo

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *