728-90-TOP
728-90-TOP

Le comité pour Adama Traoré accusé d’avoir couvert les actes de violences physiques d’un de ses membres

1320037-assa-traore-la-soeur-d-adama-traore-lors-d-un-rassemblement-contre-le-racisme-et-les-violences-polic-Copie

Dans un long article de « Mediapart » publié lundi 25 juillet, le comité Vérité et justice pour Adama est accusé d’avoir mollement condamné puis réhabilité un de ses membres, Samir Elyes, accusé par des militantes de violences et de menaces physiques.

Le site d’informations « Mediapart » a publié, ce lundi 25 juillet, une série de témoignages accablants sur le comité Vérité et justice pour Adama. Emmené par Assa Traoré, sœur du défunt Adama Traoré décédé lors d’une intervention de gendarmerie en juillet 2016, le collectif, qui a toujours lutté pour une « alliance des luttes » féministes et antiracistes, est accusé d’avoir couvert les violences d’un de ses membres sur plusieurs autres militantes.

Ce membre, Samir Elyes, est accusé d’avoir frappé plusieurs femmes au sein de Vérité et justice pour Adama, puis d’avoir été couvert par le comité. Massica, l’une des accusatrices qui se présente aussi comme victime, avait déjà publié un billet anonyme contre un certain « S. de Dammarie-lès-Lys » en mai 2018 sur la plateforme Femmes en lutte 93. Elle y décrit un homme violent qui, en avril 2017, l’aurait « projetée contre une porte de bâtiment, [lui] tenant fermement les bras, [l’]insultant et [la] poursuivant » tandis qu’elle était parvenue à lui échapper.

Lire la suite sur ELLE : https://www.elle.fr/Societe/News/Le-comite-pour-Adama-Traore-accuse-d-avoir-couvert-les-actes-de-violences-physiques-d-un-de-ses-membres-4037839#xtor=AL-540

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *