728-90-TOP

Les gardiens de la révolution iraniens seraient derrière une fusillade dans une synagogue en Allemagne

 

 

 

 

 

 

 

 

Les gardiens de la révolution iraniens seraient derrière une fusillade dans une synagogue en Allemagne

 

pasdaran[1]Le Washington Post a révélé la semaine dernière que les gardiens de la révolution iraniens seraient responsables la fusillade qui a eu lieu en novembre dernier dans la synagogue d’Essen en Allemagne.

En novembre, les autorités allemandes ont rapidement lié la fusillade d’Essen à Ramin Yektaparast, un chef de gang de motards recherché pour suspicion de meurtre en Allemagne qui vit maintenant en Iran et est accusé d’avoir dirigé des attaques antisémites.

Or, en décembre, des services de renseignement allemands ont indiqué qu’ils pensaient que la fusillade d’Essen et deux autres attaques de synagogue qui ont eu lieu en même temps avaient des liens avec l’Iran.

Dans les révélations du Washington Post qui se base sur des sources allemandes et américaines anonymes, Ramin Yektaparast apparait comme un atout présumé du Corps des gardiens de la révolution iraniens. Les États-Unis considèrent les Gardiens de la révolution comme une organisation terroriste, contrairement à l’Allemagne.

Ramin Yektarapast a fui l’Allemagne vers l’Iran en 2021 après avoir été soupçonné du meurtre macabre d’un membre du gang des Hells Angels.

Cité par le Jérusalem Post, Matthew Levitt, membre du Washington Institute for Near East Policy, a déclaré que les agents iraniens ont vu des plans d’assassinat de haut niveau déjoués et se tournent maintenant vers des cibles « plus douces » dans leurs efforts pour semer la terreur et nuire aux ennemis de leur pays.

Les informations faisant état de cellules terroristes liées à l’Iran ciblant des juifs ou des israéliens en Europe se sont multipliées ces dernières années.

L’été dernier, alors qu’un nombre record d’israéliens visitaient la Turquie, les services de renseignements israéliens et turcs ont cherché à arrêter travers Istanbul une cellule iranienne. La cellule aurait été chargée de cibler les touristes israéliens en représailles au meurtre d’un colonel iranien à Téhéran, prétendument par des agents israéliens.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *