728-90-TOP
728-90-TOP

Vaste opération militaire égyptienne dans le Sinaï suite aux attentats de l’Etat Islamique.

L’armée égyptienne a affirmé avoir lancé mardi une « vaste opération militaire » dans le Sinaï, bastion des ralliés à l’Etat islamique (EI), au cours de laquelle elle assure avoir tué 29 « terroristes » et perdu deux soldats.

L’armée, qui essuie régulièrement des attaques meurtrières dans cette péninsule désertique frontalière avec Israël et la bande de Gaza, annonce quasi-quotidiennement la mort et la capture de nombreux djihadistes depuis qu’elle y a lancé une offensive à l’été 2012, mais il est impossible de vérifier ces bilans de sources indépendantes.

« Des éléments de l’armée et de la police ont lancé à l’aube l’opération militaire « le droit du Martyr » pour éliminer les éléments terroristes à Rafah, Cheikh Zouweïd et Al-Arich, dans le nord du Sinaï », a annoncé l’armée dans un communiqué relayé sur son compte Facebook et les télévisions publiques.

« Vingt-neuf mécréants ont été tués et un certain nombre de leurs véhicules et équipements détruits, tandis qu’un officier et un soldat ont été tués et quatre militaires blessés, quand leur véhicule a sauté sur une bombe de l’armée », poursuit le communiqué.

Le Sinaï est le principal bastion du mouvement djihadiste qui se fait appeler « Province du Sinaï de l’EI », un groupe qui a revendiqué la plupart des attentats et attaques commando ayant tué de nombreux soldats et policiers depuis plus de deux ans.

Cette vague d’attentat a commencé en juillet 2013, après que l’armée eut destitué et arrêté le président islamiste Mohamed Morsi et lancé une répression sanglante contre les partisans du premier chef de l’Etat élu démocratiquement en Egypte.

Israël Actualités avec I24News.

A lire aussi:

L’Egypte fait face aux attaques de l’Etat Islamique: 2 morts et 5 blessés en 2 attentats.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *