728-90-TOP
728-90-TOP

Pour la première fois, un envoyé de l’ONU prend le parti d’Israël.

Nikolay-Mladenov-ONUL’envoyé spécial de l’ONU au Moyen-Orient Nikolay Mladenov n’a pas sa langue dans la poche. Il a déclaré à propos de l’initiative française que c’est un « rêve éveillé », que la solution à deux états n’est plus d’actualité et que l’Europe ne comprend rien à la réalité sécuritaire d’Israël.

L’ancien Ministre des Affaires Etrangères bulgare a rencontré plusieurs personnalités de premier ordre en Israël et il livre une analyse géopolitique sur le conflit. Il parle des processus politiques en oeuvre et réitère sa version de l’histoire. Pour lui, sa position s’aligne sur celle des Etats-Unis et celle de la Chancelière allemande: le processus de paix est au point mort, rien ne permet actuellement la solution à deux états et il est personnellement contre l’initiative française.

Quand on l’interroge sur une initiative du Quartet, il évoque un nouveau rapport à quatre mains de la Russie, des Etats-Unis, de l’Union Européenne et de l’ONU… Un descriptif basé sur la réalité du terrain: le Quartet évalue les risques et chances de trouver une voie à suivre. Il s’agit d’un effort minimaliste pour ne pas négocier à une vitesse supérieure à la réalité. L’intérêt est de rétablir la confiance: c’est une tentative de revenir au plein pouvoir des processus politiques.

Les diplomates ne veulent pas employer le terme de « feuilles de routes » ou d’autre jargon qui sonne chez les gens comme des stéréotypes. Le but est que tout le monde reste concentré sur le statu quo actuel! Il faut s’asseoir pour comprendre comment la solution à deux états s’est estompée…

Le diplomate bulgare affirme que c’est « rêver debout » que de voir Abbas et Netanyahou à la même table aujourd’hui avec l’initiative française. Il affirme que les membres de l’Union Européenne ne comprennent pas Israël mais que les attentats sur le sol européen vont permettre au grand public de se mesurer aux défis du terrorisme et de la radicalisation.

« Le monde ne comprend pas les menaces qui pèsent sur Israël, surtout parce qu’il n’expérimente pas cette violence sur une base quotidienne comme Israël! » Il reconnait que l’ONU n’a pas bonne presse et que les gens sont blasés: « Je sais que les gens ici sont un peu cyniques ! Ils se demandent quel peut bien être le rôle de l’ONU ? L’ONU doit rendre les choses praticables et pour l’instant, on doit clarifier la Zone C ! Le but est de faire la paix… Et dans l’histoire, beaucoup d’Israéliens pensaient aussi que cela était impossible avec l’Egypte ! »

Israël Actualités avec Coolamnews.

http://coolamnews.com/premiere-a-lonu-lenvoye-se-range-aux-cotes-disrael/

A lire aussi:

Le ministre de la Sécurité israélien veut accélérer la lutte contre le BDS

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *