728-90-TOP
728-90-TOP

Tsahal: un nouveau commandement de cyberdéfense

Tsahal a décidé de créer un nouveau commandement pour réorganiser et optimiser les efforts de guerre cybernétique de l’armée, a déclaré l’armée israélienne.

La nouvelle succursale se joindra à l’armée de l’air, la Marine et les forces terrestres israéliennes comme une filiale principale qui supervisera la stratégie de guerre cybernétique de l’armée, ainsi que ses actions préventives sur Internet, qui sont actuellement dirigées par les renseignements militaires, et ses efforts de cyberdéfense, actuellement dirigée par le Corps des C4I.

L’importance croissante du cyberespace en tant que théâtre de la guerre moderne, aux côtés des terrains traditionnels (terre, mer, air), a incité le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Gadi Eizenkot, à ordonner au directeur du renseignement militaire Herzl Halevi de former un groupe de réflexion spécial pour ré-examiner la structure cyber de l’armée.

« L’armée israélienne se doit d’exceller dans tous les aspects de la guerre, y compris la dimension cybernétique, qui est de plus en plus importante chaque jour. Ce nouveau commandement permettra à Tsahal d’être plus performants sur ces fronts et utilisera l’avantage technologique et humain qui existent déjà en Israël « , a déclaré Gadi Eisenkot.

La décision sera soumise à l’autorisation du Ministre de la Défense Moshe Ya’alon. Aussi, l’armée n’a pas encore nommé de commandant, mais il est fort probable que, comme tous les autres officiers généraux commandants militaires, le candidat soit un major général. Le nouveau commandement devrait être pleinement opérationnel d’ici deux ans, mais un responsable militaire a déclaré que l’armée israélienne espère mettre en oeuvre son plan bien avant ce délai.

L’annonce du nouveau commandement intervient un jour après que la société de cybersécurité israélienne ClearSky ait annoncé qu’elle avait découvert une cyber-attaque iranienne massive contre Israël. Des attaques ont été lancées contre des cibles israéliennes et 40.500 autres cibles à travers le monde, y compris contre des généraux de réserve dans l’armée israélienne, une société de conseil de sécurité, et des chercheurs.

En avril, les chercheurs en sécurité ont affirmé que les pirates avaient réussi à pénétrer les réseaux informatiques associés à l’armée israélienne.

Le Shin Bet  a révélé l’an dernier qu’il avait mis en place une unité de cyber-défense d’élite pour se défendre contre une attaque organisée sur le cyberespace israélien et en septembre, le gouvernement israélien a mis en place sa propre unité de Cyber-défense nationale.

Le groupe de cyber-terrorisme Anonymous a récemment menacé Israël et les Juifs d’un « Holocauste électronique ». La campagne de piratage, prévue pour le 7 avril et connu sous le nom #OpIsrael, eut cependant peu de succès.

EretzAujourd’hui bandeau_jourj (3)

bandeau bonplanresto

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *