haut banniere
haut banniere
haut banniere

Israël en guerre : l’Égypte envisagerait de réévaluer ses relations avec Israël

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : l’Égypte envisagerait de réévaluer ses relations avec Israël

a1dfc88d8cb9db93c25c99614d0e827c[1]Selon les informations du Wall Street Journal, qui se base sur les dires de responsables égyptiens, l’Égypte envisagerait de diminuer ses relations diplomatiques avec Israël, en exigeant notamment le retour de son ambassadeur de Tel-Aviv.

Cette mesure drastique du Caire intervient dans un contexte où Tsahal a décidé la semaine dernière d’opérer militairement à Rafah. Depuis cette décision, l’Égypte a déclaré qu’elle se joindrait au procès intenté par l’Afrique du Sud au Tribunal de La Haye qui accuse Israël de commettre un génocide avec les palestiniens. L’Égypte a aussi refusé de coopérer avec Israël pour l’ouverture du terminal de Rafah qui a été repris récemment par les combattants de Tsahal.

Les responsables égyptiens ont d’ailleurs indiqué au Wall Street Journal que l’État hébreu avait informé l’Égypte quelques heures seulement avant de décider de lancer une opération limitée à Rafah et de prendre le contrôle du passage entre l’Égypte et la bande de Gaza. Néanmoins, cette annonce a été précédée de plusieurs mois de négociations entre les parties au sujet de cette attaque israélienne prévue dans la ville de Rafah.

Le journal américain précise également qu’Israël avait affirmé à l’Égypte que le terminal de Rafah ne serait pas affecté et que les civils gazaouis en seraient informés des semaines à l’avance afin d’évacuer la zone. « Les promesses n’ont pas été tenues. Israël a donné un bref avertissement concernant l’entrée au terminal« , a déclaré un responsable égyptien au Wall Street Journal.

Dans son article, le quotidien américain fait tout de même savoir que l’Égypte ne souhaite pas rompre ses relations avec Israël.

« Il n’est pas prévu de suspendre les relations ou de saccager Camp David. Mais tant que les forces israéliennes resteront au terminal de Rafah, l’Égypte n’y enverra pas un seul camion« , écrit le Wall Street Journal dans l’article.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 132 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *