728-90-TOP
728-90-TOP

Trump: une allusion graveleuse et une comparaison maladroite, le tout, en une seule journée.

US Republican presidential candidate Donald Trump speaks at a campaign stop in Spencer, Iowa. (photo credit:REUTERS)
US Republican presidential candidate Donald Trump speaks at a campaign stop in Spencer, Iowa. (photo credit:REUTERS)

C’est probablement du jamais vu dans l’histoire des débats présidentiels: Donald Trump a fait baisser le niveau de la campagne électorale d’un cran encore avec une allusion graveleuse, lors d’un débat jeudi entre les quatre candidats républicains aux primaires.

Le milliardaire et favori de l’investiture républicaine s’en est pris au sénateur de Floride Marco Rubio, qui le week-end dernier l’avait provoqué en se moquant de l’attention qu’il porte à son apparence, et de la taille supposée petite de ses mains.

Il a attaqué mes mains», a dit Donald Trump jeudi soir lors d’un débat à Detroit diffusé par Fox News. «Regardez ces mains. C’est des petites mains? », a-t-il demandé à l’auditoire.

«Il a parlé de mes mains en sous-entendant que si elles étaient petites, autre chose devait être petit. Je vous garantis qu’il n’y a aucun problème à ce niveau là», a poursuivi le milliardaire, déclenchant l’hilarité dans la salle du débat, et la consternation sur les réseaux sociaux.

Plus tôt dans la journée avant le débat, Trump est apparu sur le plateau d’un talk-show et a tenté une fois de plus à se dégager de la fureur engendrée par son retard à désavouer un ancien patron du Ku Klux Klan (KKK), David Duke, dimanche dernier.

Prenant la parole lors du Talk-show « Morning Joe » sur la MSNBC, Trump a déclaré: « Je n’aime pas désavouer un groupe sans savoir qui ils sont. Vous pourriez tout aussi bien avoir la Fédération pour la Philanthropie juive qui pourrait faire partie de tels « groupes » ».

 

Le candidat républicain continue à faire polémique ou s’attirer la sympathie de certaines communautés. Mardi dernier, il a gagné les éloges de Louis Farrakhan, le dirigeant de l’organisation politico-religieuse Nation of Islam (Nation de l’islam), pour « ne pas avoir pris l’argent juif » pendant sa campagne pour accéder à la Maison Blanche.

Israël Actualités avec AFP.

A lire aussi:

Des étudiantes manifestent à New York contre la montée de l’antisémitisme en France

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *