728-90-TOP
728-90-TOP

Baisse du tourisme évaluée à 25% en Israël par rapport à l’an dernier.

L’opération Bordure protectrice a laissé des traces. Le secteur du tourisme peine à se remettre sur pieds et affiche une baisse de 25%, par rapport à la même période l’an dernier, a rapporté l’Association Hôtel Israël (IHA) mercredi.

Le nombre de touristes entrés en Israël a chuté de 25% entre janvier et juin, par rapport à la même période en 2014.

La baisse la plus importante a été enregistrée par la station balnéaire d’Eilat (sud), où le nombre de visiteurs a diminué de 46% par rapport à l’an dernier. L’association ajoute que les chiffres du mois de juin ne font état d’aucune amélioration.

Le rapport indique que ce sont en réalité les Israéliens qui ont permis au secteur du tourisme de se maintenir. Plus de 5.9 millions de nuits d’hôtel ont été réservées par des Israéliens contre 4.1 millions par des touristes venus de l’étranger.

Au cours des six premiers mois de l’année, le taux d’occupation des hôtels était de 54% à Jérusalem, soit une baisse de 22% par rapport à l’an dernier et de 71% à Tel Aviv, soit une diminution de 6%.

« 2.7 millions de nuits d’hôtel en moins ont été réservées par des visiteurs étrangers par rapport à l’an dernier. Cette baisse a couté 1.2 milliard de shekels aux hôtels (240 millions d’euros environ). Il s’agit de la plus grave crise survenue dans le secteur du tourisme depuis dix ans », a affirmé Bar-Nir, président de l’IHA.

En mai, le secteur du tourisme israélien estimait déjà avoir perdu des centaines de millions de dollars, ajoutant que la crise en Ukraine peut être un autre facteur qui aurait contribué à cette baisse.

Les touristes de nationalité russe sont les plus nombreux à visiter Israël, suivis de près par les Français. Toutefois, depuis la chute du rouble, dont la valeur a diminué de plus de 45% cette année, notamment après les sanctions imposées à Moscou par les pays occidentaux, le nombre de touristes russes a considérablement basculé.

Israël Actualités avec I24News.

A voir aussi:

La chute de l’euro ( 1 €uro = 4.13 Shekel ) devient catastrophique pour les français d’Israël !

40 milliards de shekel par an: c’est ce que coûterait le boycott total d’Israël

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *