728-90-TOP
728-90-TOP

Ce que révèle l’affaire BeurFM/Israël « son porte-parole ne respectait pas la ligne éditoriale de Beur fm. »

FIGAROVOX/ENTRETIEN – Rose Ameziane et Malik Yettou, animateurs de «L’Actu autrement» sur Beur FM, ont été sanctionnés par la direction de la radio après une rencontre avec l’ambassadeur d’Israël. Pour les deux animateurs, la chaîne a cédé à la pression des communautaristes et des antisémites.

FIGAROVOX.- Beur FM vous a sanctionnés après une rencontre avec l’ambassadeur d’Israël. Comment la directrice de l’antenne a-t-elle motivé cette sanction?

Rose AMEZIANE et Malik YETTOU.- Elle a motivé cette sanction par mail en nous informant en ces termes: «pour votre information à tous les deux, l’émission ne sera pas reconduite à la rentrée et ce pas avant un bon debrief de notre ligne éditoriale…» Il était indiqué sans nuance que le fait de rencontrer l’ambassadeur d’Israël et son porte-parole ne respectait pas la ligne éditoriale de Beur fm.

Il nous a été reproché une simple photo sur un tweet de l’ambassade d’Israël et surtout d’avoir rencontré l’ambassadeur et son porte-parole afin d’échanger sur l’accord de paix entre Israël et le Maroc.

Pourquoi avoir décidé de rendre cette affaire publique? La directrice de l’antenne a-t-elle, selon vous, cédé à la pression communautaire?

Nous sommes convaincus qu’elle a cédé à une minorité agissante et influente qui ne cesse de harceler et de mettre la pression. Nous avons ressenti dans sa sanction qu’elle semblait vouloir peut être éviter de se heurter à une certaine frange politique et communautariste. Ceux que le Président appellent les «séparatistes».

La suite en cliquant sur le lien

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *