728-90-TOP
728-90-TOP

FIFA 16 : au mauvais endroit, au mauvais moment

L’arrestation hier à Zurich de sept responsables de la FIFA soupçonnés de corruption coïncide avec l’annonce d’un nouvel épisode de la simulation de foot la plus populaire au monde. Les internautes s’en sont donnés à cœur joie.

L’arrestation hier à Zurich de sept responsables de la FIFA soupçonnés de corruption par la justice américaine coïncide avec l’annonce d’un nouvel épisode de FIFA, la simulation de foot la plus populaire au monde. L’enquête porte sur plus de vingt ans de football et l’attribution d’au moins quatre Coupes du monde. Bref, ça fait tâche. Hier, dans le même temps et comme chaque année, l’éditeur américain de FIFA, Electronic Arts annonçait la sortie d’un nouveau FIFA, le 16, suite du 15 qui est quand même le jeu vidéo le plus vendu en France en 2014. Mauvais timing puisque les internautes se sont rués sur la coïncidence malheureuse pour détourner un maximum de jaquettes de la saga vidéoludique pour les rapprocher le plus possible de cette actualité footballistique brulante.

Ils ont même fait appel à GTA, c’est dire.
Enfin, certains demandent même l’option corruption dans le mode carrière du futur jeu avec le mot-dièse #FIFAcorruption. La journée va être longue pour Electronic Arts. Et pourtant, ce FIFA 16 va inclure pour la première fois douze équipes de football féminin, douze formations dont 11 seront de la prochaine Coupe du Monde de football féminin en 2015 au Canada. USA, Mexique, Suède, Chine, Australie, Italie et… France également. Pour chaque équipe, les visages ont été numérisés avec les mêmes techniques appliquées aux hommes. Une petite révolution dans le monde un brin sexiste du jeu vidéo.

bandeau_jourj-3

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *