Israël en guerre : le Hamas menace de faire échouer les négociations sur le cessez-le-feu si Tsahal poursuit son opération dans la ville de Gaza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : le Hamas menace de faire échouer les négociations sur le cessez-le-feu si Tsahal poursuit son opération dans la ville de Gaza

ismal_haniyeh[1]Selon les informations du Jerusalem Post, Le Hamas a averti que les négociations pour parvenir à un accord de cessez-le-feu dans la bande de Gaza, menées lundi au Caire par le directeur de la CIA, William Burns, pourraient échouer à cause de l’opération ciblée lancée dimanche soir par les forces de Tsahal dans la ville de Gaza.

Le journal israélien rapporte que lors d’un appel avec les médiateurs, le chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, a déclaré qu’il tenait Benjamin Netanyahu et l’armée israélienne entièrement responsables de l’échec potentiel des négociations.

Par ailleurs, dans un message publié sur sa chaîne Telegram, le dirigeant du Hamas a averti que la nouvelle campagne de l’armée israélienne dans la ville de Gaza pourrait ramener les pourparlers de cessez-le-feu négociés à la case départ.

Le Jerusalem Post révèle également que le Hamas a souligné qu’il avait fait preuve de « flexibilité et de positivité pour faciliter la conclusion d’un accord visant à mettre fin à l’agression sioniste » à Gaza, tout en appelant les pays médiateurs, le Qatar et l’Égypte, à mettre un terme aux « manipulations et aux crimes » de Benjamin Netanyahu.

Cette menace du Hamas intervient après l’opération ciblée des combattants de Tsahal dans la ville de Gaza, notamment au QG de l’UNRWA qui a débuté dimanche soir. Cette opération a été lancée suite à des informations de renseignement israélien concernant l’utilisation de la zone de la ville de Gaza par le Hamas et le Jihad islamique palestinien et l’existence d’infrastructures terroristes dans la zone, parmi lesquelles des salles de prison et d’interrogatoire.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 120 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *