728-90-TOP
728-90-TOP

La dénonciatrice d’Abaaoud raconte sa rencontre avec le terroriste: « la France, c’est zéro! »

« Sonia » avait dénoncé à la police Abdelhamid Abaaoud, un des organisateurs présumés des attentats de novembre, permettant l’opération du Raid qui avait conduit à la mort du djihadiste à Saint-Denis.

Sonia – le pseudonyme sous lequel elle est présentée – a dû fuir son quotidien pour éviter des représailles et elle vit actuellement sous protection policière, a indiqué la radio RMC, qui a diffusé jeudi son interview sur son antenne et sur la chaîne BFMTV.

« On ne peut même pas dire que ma vie n’est plus du tout la même, je n’ai plus de vie », raconte-t-elle. « Je n’ai plus de vie sociale, je n’ai plus de travail, je n’ai plus d’amis, je n’ai plus de famille. On m’a coupée du reste du monde. »

Amie de Hasna Aïtboulahcen, la cousine d’Abdelhamid Abaaoud, Sonia a accompagné celle-ci à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) sans savoir qu’elle y rencontrerait le djihadiste belgo-marocain.

C’était le 15 novembre, soit deux jours après les pires attentats jamais commis en France, qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis et ont été revendiqués par l’organisation Etat islamique (EI).

« Il avait un bob sur la tête, des baskets orange, un bombers… pour moi c’était un Roumain. En plus il avait le sourire. Il ne ressemblait pas du tout à un terroriste », a-t-elle racontée.

Abaaoud était alors « fier » des attentats, dit Sonia. Il en parlait « comme s’il racontait qu’il est parti faire les courses et qu’il avait trouvé un baril de lessive en promotion ».

Elle a également rapporté une discussion avec le terroriste: « Vous êtes rentrés comment? Avec les réfugiés syriens? Il me dit : +Ouais. La France c’est zéro+. Il m’a dit : +On est rentré sans documents officiels+ ».

Abaaoud lui a assuré être accompagné de 90 autres hommes – « des Syriens, des Irakiens, des Français, des Allemands, des Anglais » – présents « un peu partout en Ile-de-France ».

Selon le témoignage de Sonia, le terroriste avait déclaré préparer de nouveaux attentats dans le quartier de La Défense, contre un centre commercial, un commissariat et une crèche.

Israël Actualités avec AFP

A lire aussi:

Deux adolescentes arabes israéliennes poignardent un garde de sécurité à Ramla.

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *