728-90-TOP
728-90-TOP

Un document top-secret sur les djihadistes belges, fuite dans la presse

Ces informations ne devaient pas être connues du grand public. Une nouvelle banque de données sur les combattants belges à l’étranger vient de fuiter dans l’hebdomadaire belge Knack (en flamand). Elle compte 614 personnes et deux sur trois se trouvent probablement en Syrie ou en Irak, quatre sont en route vers ces pays, 114 sont probablement revenues et 73 ont vraisemblablement essayé de partir, d’après cette banque de données.

djihad

On apprend aussi que 104 femmes y sont recensées, qu’un individu répertorié sur six est âgé d’une vingtaine d’années, que le plus jeune a 15 ans et le plus âgé 70 ans. En outre, environ deux douzaines de combattants ont été impliqués dans des attentats.

Près de la moitié des personnes recensées sont des Belges, dont plus de la moitié d’origine marocaine. Par ailleurs, 22 autres nationalités sont notées. Au nombre de 39, les Marocains sont les plus nombreux, suivis par les Russes (25), les Français (16) et les Algériens (13), selon cette banque de données pas encore totalement opérationnelle, relayée par Le Soir, qui a traduit l’article de Knack.

Outre 16 mineurs dans le document, l’Ocam a connaissance de 32 enfants de moins de douze ans qui seraient partis avec leurs parents et qui ne figurent pas sur la liste. Un certain nombre d’enfants de combattants belges sont aussi nés depuis en Syrie ou en Irak.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *