728-90-TOP
728-90-TOP

Attentats à Paris – Stade de France : pourquoi un drame bien pire a été évité !

Alors que les terribles attentats perpétrés vendredi soir à Paris ont fait de nombreuses victimes, le bilan aurait pu être encore plus lourd. Les terroristes avaient bien l’intention d’entrer dans le Stade de France pour se faire exploser. Les spectateurs se sont réfugiés sur la pelouse après le match Plus de vingt-quatre heures après les terribles attentats qui ont touché Paris et Saint-Denis vendredi soir, le dernier bilan est déjà très lourd avec 129 morts et 352 blessés.

Les spectateurs se sont réfugiés sur la pelouse après le match -
Les spectateurs se sont réfugiés sur la pelouse après le match –

Ce nombre de victimes, déjà énorme, aurait toutefois pu être encore plus important puisque les terroristes avaient bien projeté, comme on pouvait le penser, de déclencher leurs explosifs dans le Stade de France durant le match France-Allemagne (2-0). Que s’est-il passé au Stade de France ? Samedi soir, le Wall Street Journal affirmait grâce au témoignage d’un agent de sécurité que l’un des terroristes était muni d’un billet pour entrer dans le Stade de France.

Le kamikaze aurait été contrôlé 15 minutes après le début du match en possession d’un gilet explosif alors qu’il était sur le point d’entrer. Celui-ci se serait alors écarté de la sécurité avant de déclencher son dispositif plus loin. Une version confirmée par une source policière d’après le média américain. Cependant, L’Equipe dément cette version. Le quotidien français affirme dans son édition du jour que les deux kamikazes qui se sont présentés dans le secteur Nord et Est n’étaient pas munis de billet lorsqu’ils ont été refoulés par le service de sécurité à 21h05, puis une seconde fois quelques minutes plus tard.

Si la vérité sur ce point reste donc flou, leur objectif de faire un carnage dans l’enceinte devant des millions de téléspectateurs est en tout cas une certitude. Les terroristes avaient un plan B Heureusement, leur plan n’a donc pas fonctionné. On peut toutefois trembler en se demandant ce qui se serait passé si ces hommes s’étaient présentés lorsque les spectateurs étaient encore nombreux à entrer dans le stade…

Finalement, les deux kamikazes se feront exploser aux abords de l’enceinte à 21h17 et 21h20. Le premier près d’une brasserie et de la porte D, le second près d’un Quick et de la porte J. Des explosions qui provoqueront le décès d’une personne et 46 blessés.

Ce choix de déclencher leur dispositif lorsque les lieux étaient moins fréquentés était-il un simple hasard après avoir compris qu’ils ne pourraient plus entrer dans le stade ?

Pas du tout. D’après L’Equipe, leur plan B était de créer la panique dans les tribunes pour faire sortir les gens du stade et provoquer une tragédie de plus avec l’explosion d’un autre complice dans une foule paniquée, sans doute vers le RER B. Un troisième kamikaze qui a déclenché son dispositif à la mi-temps.

L’Euro 2016 peut-il être annulé ?

La décision prise de ne pas faire évacuer le stade après les deux explosions entendues lors de la première période a donc été la bonne. Et même si le dispositif de sécurité a donc bien réalisé son travail, la question se pose désormais concernant une éventuelle annulation de l’Euro 2016 en France. Cette hypothèse n’est pas exclue par l’organisateur de la compétition Jacques Lambert.

– Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-26955.htm#footref

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *