728-90-TOP
728-90-TOP

BDS une organisation illégale. Pourquoi ? par Sammy Ghozlan

 

bb

BDS Boycott, désinvestissement sanctions »[est une campagne internationale qui appelle à exercer diverses pressions économiques, académiques culturelles et politiques sur Israël afin d’aboutir selon ses dirigeants,à la réalisation de trois objectifs : la fin de l’occupation et de la colonisation des terres arabes, l’égalité complète pour les citoyens arabo-palestiniens d’Israël, et le respect du droit au retour des réfugiés palestiniens.

.Le palestinien Omar Barghouti est l’un des fondateurs de BDS .

Cette campagne est lancée par 171 organisations non-gouvernementales palestiniennes[, le 9 juillet 2005 .Elle se réfère explicitement aux campagnes de boycott ayant été conduites contre le régime d’apartheid d’Afrique du Sud,

Dès juillet 2005, la campagne BDS est impulsée en Europe par le Comité européen de coordination des ONG sur la question de la Palestine (ECCP) en Belgique présidé alors par le sénateur socialiste belge Pierre Galand[59].

En novembre 2008 en Espagne, à Bilbao, une coalition d’association définit les modalités de la campagne BDS en dix points[60]. C’est à cette occasion qu’est lancée la campagne européenne contre Veolia et Alstom[61]

En France, la guerre de Gaza de l’hiver 2008-2009 suscite une large prise de conscience et accélère les mobilisations autour de l’appel des palestiniens. Ainsi un appel au boycott académique est publié en février 2009 et possède une cinquantaine de signatures Ils appellent « en premier lieu [à] appliquer un programme de boycott, de cessation des investissements et de sanctions. »
Des actions et campagnes sont menées, notamment contre des sociétés telles Carrefour, Auchan,Ahava et autres]. Le « Comité BDS » palestinien s’organise contre le projet d’implantation d’Agrexco à Sète et plus largement en Europe[.

 

Des sociétés françaises impliquées dans la construction du tramway de Jérusalem sont poursuivies en justice.

Le 5 octobre 2009, le blog internet du BDS France publie la Charte de la Campagne BDSFrance, ainsi que la liste des 93 associations et partis politiques français qui soutiennent le boycott. En janvier 2010, l’organisation de la campagne BDS en France se structure et une plateforme unique est créée, avec un site internet dédié.

En France c’est bien en 2009 que s’est manifesté le mouvement BDS, au travers d’actions diversifiées, comme des collages d’affiches, de distributions de prospectus .

Des commandos d’activistes investissaient les rayons des grandes surfaces, comme Carrefour, Auchan,Leclerc etc; vidaient les rayons des produits présumés en provenance d’Israel.

Vêtus de tee shirts BOYCOTT ISRAEL OU ISRAEL ASSASSIN Les activistes bds se mettent en scène, ils haranguent la foule des clients, scandent des slogans du « Israel apartheid, Israel asassin Boycott Israel Ils collent des affiches et distribuent des prospectus stigmatisant Israel et les israéliens .Les termes employés , les images utilisées , étaient si violentes, qu’elles devenaient incitatives à la haine d’Israel, poussant à l’acte antijuif.

Ainsi l’un des manifestants s’empare d’une orange JAFFA , la presse pour en faire sortir le jus, et déclareà la foule, « CECI EST LE SANG DES ENFANTS PALESTINIENS » Il retire d’un rayon des lingettes B B et s’exclame, ILS FABRIQUENT DES LINGETTES POUR LES BEBES ET ILS ASSASSINENT LES BEBES PALESTINIENS ».

bandeau_jourj (3)

C’est à ce moment que le BNVCA qui lutte contre les discriminations et contre l’antisémitisme décide de combattre cette fausse propagande, qui s’étend.

En France l’appel à boycott constitue un délit prévu et réprimé par la loi. C’est l’article 225/1 du Code Pénal.Les militants BDS dont des délinquants. Ils doivent être poursuivis pour l’acte délictuel qu’ils commettent.

Le BNVCA décide de porter plainte systématiquement contre les activistes qui appartiennent souvent à des organisations comme l’A F PS (France Palestine Solidarité) ou Europalestine .
Me BNVCA a osé poursuivre la Président de Europalestine, , ainqi que Stéphane Hessel ou encore Omar Sliouati et la séatrice Alima Boumedienne.

Près de 150 plaintes ont été déposées et plus de 80 délinquants ont été poursuivis, devant tous les tribunaux de l’hexagone et plusieurs condamnés.
C’est pour le BNVCA un résultat satisfaisant, quand on du essuyer des relaxes dues à des vices de procédure commis par les parquets eux mêmes.

Le BNVCA a poursuivi toutes les organisations dont les sites appelaient à boycotter Israel.
C’est à la suite d’une intervention de BNVCA qu’une question posée à l’Assemblée nationale par le député Eric Raoult,et suscitée par Sammy Ghozlan président du CCJ 93 et du BNVCA que MMe Alliot Marie, alors ministre de ka justice a délivré une circulaire des tinée aux parquets de France afin qu’ils poursuivent les activistes de BDS.

Depuis des pressions sont tentées sur tous les garde des sceaux qui se sont succédé, pour faire abroger la « circulaire Alliot Marie »mais en vain. Le BNVCA et son directoire y veillent.
Le BNVCA a permis à la société Sodastream de faire réapparaitre sa publicité sur les écrans de France Télévisions, qui dans un premier temps, sous la pression de BDS avait décidé de la retirer.

C’est le BNVCA qui en poursuivant l’auteur d’un appel à Boycott d’un »Mac Donald » de Limoges a obtenu ,après 2 ans de procédure,la condamnation du sieur AMCHALANE qui s’est avéré être un chef islamiste violent .
Son groupe Forsanne Alizza a été interdit, dissous, et ses membres interpellés après l’attentat contre l’école juive de Toulouse.

Chaque fois les avocats de BDS invoquaient la Question Prioritaire de Constitutionnalité, qui faisait retarder les procès .L’avocat du BNVCA a plaidé et gagné devant le Conseil Constitutionnel,qui a débouté les militants BDS .

Le Président du BNVCA a maintes fois tenté d’alerter les autorités israéliennes du danger de cette propagande,mais celles ci d’un revers de main prétendaient que cela n’affectait ni Israel, ni sa politique, ni son image, ni son économie.

Ils se sont trompés, car cela à même atteint des israéliens amoureux de la paix à tout prix, autant qu’ils sont hostiles à leur gouvernement;

Un exemple si Vanessa Paradis, la chanteuse française a renoncé à faire son concert en Israel,
c ‘est bien sûr suite aux menaces de BDS et Europalestine, mais surtout après que des artistes israéliens aient soutenu cette campagne.

Le drame dans ce dossier c’est que des israéliens, intellectuels, scientifiques, politiques, universitaires, artistiques etc se joignent à ce boycott de leur pays qu’ils veulent mettre à genoux pour assouvir leur pulsion de paix, aveugle, de même qu’ils veulent imposer leur idéal politique et sociétal irréel et irréalisable Certains d’entre ces prétendus intellectuels israéliens, comme Warchavski, Gideon Levy,de même que des enfants d’anciennes victimes de la Shoa,viennent témoigner à la barre;contre leur pays lors de nos audiences judiciaires. .

Ils sont rejoints en cela par des organisations juives américaines et françaises de gauche et d’extrême gauche qui ont affaibli Israël, et conduisent l’Union Européenne ou les institutions du Président OBAMA à voter des résolutions discriminatoires à l’égard des produits et des sociétés israéliennes qui exportent en Europe notamment .

Peu à peu la guerre politique et économique livrée par BDS avance sournoisement mais efficacement et parvient à isoler israël de plus en plus de la scène internationale.

Si le BNVCA s’est donné pour mission de lutter contre BDS ce n’est pas pour soutenir ou défendre l’économie israélienne, mais surtout parce que la propagande incitait à la haine de l’Etat juif et poussait à l’acte antijuif.

La preuve en a été apportée par le tueur des enfants de Toulouse, qui a avoué avoir commis son crime pour « venger les enfants palestiniens ».

Après Merah les autres djihadistes comme Nemouche, Kouachi, Coulibali ont aussi avoué commettre leurs attentats pour défendre et venger les enfants palestiniens.

L’antisionisme est la source de l’antisémitisme.
Le BNVCA l’a prouvé, le premier ministre et le président de la république française l’ont confirmé officiellement.

Les juifs et les amis d’Israel ne sont ni assez nombreux ni assez soutenus dans ce combat contre BDS qui se répand jusque dans les plus petites bourgades de France, et instille son
venin.

Le BNVCA a demandé officiellement au Premier Ministre d’interdire BDS France , sa campagne, ses actions hostiles,ses tracts ses réunions et conférences à risque .

En attendant cette décision, le BNVCA intervient régulièrement avec succès auprès des autorités départementales et locales,pour faire annuler ce type de conférence initiée par BDS et soutenue par les partis français d’extrême gauche.

La lutte est inégale certes, longue, hardue, semée d’embûches, mais elle doit se continuer. Notre seule arme reste la Justice, car le code pénal français est le seul qui en Europe prévoit et punit l’appel à boycott.

Sammy Ghozlan

Président et fondateur du BNVCA

bandeau_jourj (3)

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *