728-90-TOP
728-90-TOP

Cohn Bendit rattrapé par son passé, objet d’une plainte pénale pour pédophilie

C’est de La Voix de la Russie1 et non des courageux médias français que l’on apprend que Cohn-Bendit inspire le dégoût aux jeunes générations allemandes.

Daniel Cohn-Bendit ne peut plus sortir ni à Berlin, ni en Pologne sans être rappelé à son passé.

  • Grzegors Braun, le célèbre réalisateur polonais, a tout récemment appris les allusions sexuelles de Daniel Cohn-Bendit envers les enfants. Il a immédiatement porté une plainte en Pologne pour pédophilie contre l’eurodéputé.
  • A Berlin lors de deux conférences, un homme s’est levé et a montré du doigt Daniel Cohn-Bendit en criant : « cet homme est un pédophile !» puis il a lu à voix haute le passage nauséabond du livre de Daniel le rouge, Le Grand Bazar.
  • Le 20 avril dernier, Daniel Cohn Bendit était récompensé du prix Theodor-Heuss. Le président de la Cour constitutionnelle fédérale allemande, Andreas Voßkuhle, a refusé de participer à la cérémonie, et il a refusé de remettre le prix à Daniel Cohn-Bendit.
  • En mars 2013, le service de presse du président de la Cour constitutionnelle fédérale déclarait : « Le Président ne pouvait pas associer la Cour avec des écrits parlant de la sexualité entre les adultes et les enfants ».

proteste-cohn-bendit100~_v-videowebl

  • Le 25 avril, Daniel Cohn-Bendit était l’invité de Médecins sans Frontières à Berlin. Dans le public, un homme a pris la parole et a calmement demandé à l’organisateur de Médecins sans Frontières : « Comment est-ce possible que Médecins sans frontières invite un homme qui se décrit lui-même comme étant un violeur d’enfants et comment peut-on imaginer que Médecins sans Frontières soutienne la pédocriminalité humanitaire ?»
  • Le 28 avril, au Berliner Ensemble, Daniel Cohn-Bendit était sur scène avec des représentants du magazine Cicero. Un homme est monté sur l’estrade et a lu à haute voix le passage dégueulasse de son livre le Grand Bazar.
  • En Pologne cette fois, le 26 avril, Daniel Cohn-Bendit devait participer à un colloque à l’université de Wroclaw. Mais en Pologne, pays catholique supportant mal les attaques de l’UE contre la famille, l’enfant est sacré. Les manifestants polonais étaient venus pour lui demander des comptes.  Informé au dernier moment Cohn Bendit ne s’est pas rendu au colloque, et est resté enfermé dans son hôtel toute la journée.

Et comme indiqué au début de cet article, le réalisateur polonais Grzegors Braun, connu pour avoir réalisé un film sur Lech Wałęsa montrant son implication avec la Stasi, a porté plainte au pénal contre Daniel Cohn-Bendit pour pédophilie.

47fceeac553fe6a4cb859957ed8e2617

 

  • Ces archives sont interdites au public, aux chercheurs et journalistes pour une durée de soixante ans jusqu’en 2031, car, indique l’auteur de l’article, Daniel Cohn-Bendit aurait fait beaucoup plus de déclarations à caractère pédophile et le livre ne serait pas le seul élément explosif.
  • Dans la gazette intitulée Pflasterstrand des Linke de Francfort-sur-le-Main dont Cohn-Bendit était responsable juridique, il écrivait en 1978: « L’année dernière une fille de six ans a flirté avec moi. C’était un moment des plus émouvants et des plus jolis que j’aie pu avoir… et ce n’est pas important d’écrire pour ou contre la pédérastie ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *