728-90-TOP
728-90-TOP

Edito de Alain SAYADA  » La politique de la terre brûlée »

11062018_ISRACTU 1 (1)Après les foules hurlantes déchaînées, tentant de percer la frontière, les pneus brûlés noyant la région dans les fumées toxiques, les tirs de rockets, voilà que le Hamas propose à ses disciples de jouer aux cerfs-volants, histoire de faire la guerre en mode ludique.

Ce sont donc des objets volants identifiés et enflammés que les terroristes envoient vers Israël. Le Sud du pays, a fortiori les zones les plus difficiles d’accès (comme nous l’explique en exclusivité Robert Zbili, Président  du KKL France, dans un entretien à lire dans ce numéro), est la proie
des incendies initiés par les terroristes palestiniens.

Comme à leur habitude, les Occidentaux, médias ou politiques, toujours prompts à accuser Israël de bain de sang ou d’abus de force, détournent la tête lorsque les torts vont à la partie adverse. C’est bien connu, le « combattant de la liberté » est autorisé à brûler la terre d’Israël. Quitte à mettre le feu à un ou deux gosses en prime. Après tout, ce ne sont que des Israéliens… L’excuse d’ailleurs est déjà prête : les flammes volantes ne seraient que des ballons gonflés à l’hélium qui explosent en touchant le sol. Affrontés aux chars de Tsahal, on est encore dans une rhétorique de David contre Goliath !
L’Europe, par sa médiatisation distordue du jeu malsain que joue le Hamas, avec sa population comme avec Israël, est d’une injustice qui révolte. Un jour

 

peut-être elle comprendra son erreur. Mais nous en sommes encore loin…

En attendant, des champs d’agriculteurs , des réserves naturelles, des plantations d’arbres,
des milliers de dounam de terres partent en fumée…. Le feu est aux portes des localités qui
se situent à proximité de la bande Gaza, des Moshav, des Kibboutz sont eux aussi sous la
menaces de ces cerfs-volants… Le coût de cette destruction se compte en dizaines de
millions de shekels…
Destruction de + 25 000 Hectares déjà partis en fumée !
Destruction de la faune sauvage !
Destruction de réserves naturelles !
Destruction de terres agricoles !
Pire, nous apprenons aujourd’hui, à l’heure où j’écris ces lignes, que les cerfs-volants
lancés sont maintenant équipés de bombes, prêtes à exploser en touchant terre. L’une
d’elle a été interceptée dans une cour d’école ! Que dira l’Europe cette fois-ci ? Un pétard
mouillé, un jeu sans danger ? Au jeu des justifications tirées par les cheveux et des
mensonges éhontés, on attend le palmarès. Réponse la semaine prochaine…
Am Israël Haï !
Alain Sayada

About The Author

Related posts

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *