728-90-TOP
728-90-TOP

Ils tendent un guet-apens et tabassent un serrurier car « ils le croyaient juif » repéré en écoutant une pub sur Radio j

Trois jeunes antisémites ont tabassé un serrurier à coups de pied et coups de poing, après lui avoir tendu un guet-apens, car ils le croyaient « juif ». L’agression a eu lieu au mois de Novembre, elle n’a été rendue publique qu’aujourd’hui…

Nouveau déferlement de violence antisémite en Seine-et-Marne, près de Paris. Trois « jeunes » lui ont donné rendez-vous, pour le frapper et lui voler son argent, le traitant de “sale juif”. L’idée leur serait venue en entendant une publicité pour le serrurier, sur la radio communautaire juive, Radio J, rapporte Le Parisien.

Les faits ont eu lieu fin novembre. Les trois lycéens décident d’emprunter le téléphone d’une camarade de classe, d’appeler la société et de demander un devis bidon pour l’installation d’une porte blindée. Ils donnent rendez-vous à leur victime à Bussy-Saint-Georges.

C’est alors que coups de pied et coups de poing succèdent à des insultes et des menaces de mort. L’homme est dépouillé de son smartphone, d’une montre de marque et de quelques papiers. Il s’est débattu et a dû être hospitalisé brièvement. Les trois jeunes ont été interpellés mardi, à leurs domiciles familiaux. L’un d’eux assure n’avoir que « passé le coup de téléphone », sans connaitre le projet de ses deux amis…

Un autre « jeune » a bien dû admettre sa présence, mais affirme ne pas avoir porté de coups sur la victime. Le dernier, identifié par la victime, nie obstinément les faits. Sur son téléphone, les enquêteurs ont trouvé des messages à caractère antisémite. Les trois ont été mis en examen pour violences en réunion avec arme, injure raciales et menaces de mort. L’enquête se poursuit pour déterminer le rôle de chacun…

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *