728-90-TOP

Israël en guerre : plus de 350 corps ont été ramenés de Gaza vers Israël, pour vérifier s’il s’agit des otages décédés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : plus de 350 corps ont été ramenés de Gaza vers Israël, pour vérifier s’il s’agit des otages décédés

Abu-Kabir-body-bags-1320x880[1]Selon les informations de la radio israélienne KAN, plus de 350 corps ont été transportés de la bande de Gaza vers Israël depuis le début de la guerre pour vérifier s’il s’agissait de restes d’otages israéliens.

Les corps ont été transportés au Centre national israélien de médecine légale à Abu Kabir. L’armée israélienne avait annoncé plus tôt que durant la guerre, elle avait retiré les corps de Gaza pour tenter de retrouver les corps des otages.

Début janvier, des images de Gaza montraient les forces israéliennes exhumant des corps d’un cimetière du sud de Gaza. Des membres de Tsahal avaient déclaré à la chaine américaine NBC que « l’armée israélienne mène des opérations précises de sauvetage d’otages dans les endroits spécifiques où les informations indiquent que les corps des otages peuvent se trouver.  »

« Le processus d’identification des otages, mené dans un lieu sécurisé et alternatif, garantit des conditions professionnelles optimales et le respect du défunt. Les corps déterminés comme n’étant pas ceux des otages sont restitués avec dignité et respect », avaient ajouté les membres de l’armée israéliennes à NBC.

Les corps qui n’étaient pas ceux des otages ont été renvoyés à Gaza. On ne sait pas si des otages ont été trouvés parmi les corps exhumés.

En début de semaine, Le New York Times, qui s’appuie sur les estimations des renseignements israéliens, avait affirmé qu’au moins 32 otages détenus à Gaza, soit près d’un quart des 136 otages retenus captifs dans l’enclave palestinienne par le Hamas, sont décédés.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 136 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *