728-90-TOP
728-90-TOP

La fillette israélienne blessée, victime d’une « apparente attaque terroriste »

   ATTENTION – Ajoute condamnation du Premier ministre israélien Benjamin
Netanyahu, clarification de l’armée ///

JERUSALEM, 06 oct 2013 (AFP) – Une fillette israélienne de 9 ans blessée
samedi soir dans une colonie juive près de Ramallah (Cisjordanie) a
« apparemment été victime d’une attaque terroriste », a indiqué dimanche une
porte-parole de la police.
« Il s’agit apparemment d’une attaque terroriste même si à ce stade aucune
piste n’est écartée », a déclaré à l’AFP Louba Samri.
La fillette, Noam Glick, habitante de l’implantation de Psagot, à quelques
centaines de mètres de la ville palestinienne d’El-Bireh, a été « touchée dans
la partie supérieure du corps alors qu’elle jouait dans le jardin devant sa
maison », a précisé la police.
« Noam est hospitalisée dans le service de soins intensifs pour enfants mais
elle est hors de danger, consciente et son état est stable dimanche matin », a
déclaré la porte-parole de l’hôpital, Shaare Zedek, à l’AFP.
L’état de la fillette avait dans un premier temps été qualifié de « grave ».
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a condamné l’attaque.
« Le gouvernement israélien considère avec la plus grande sévérité l’attaque
haineuse contre une fillette de 9 ans dans l’implantation de Psagot », a-t-il
déclaré dimanche à l’ouverture de la réunion hebdomadaire du Conseil des
ministres.
« Tant que continuera l’incitation (contre Israël, ndlr) dans les médias
officiels palestiniens, l’Autorité palestinienne ne pourra se dégager de la
responsabilité d’événements de ce genre », a-t-il ajouté.
Un volontaire de la « Magen David Adom » –les services de secours
israéliens– qui a traité Noam sur place peu après l’attaque, a précisé à
l’AFP que la fillette lui avait dit avoir vu un homme armé.
« Un homme, la figure cachée par une cagoule et avec une arme, m’a tiré de
dessus », lui a-t-elle dit.
Mais les médias rapportaient dimanche matin que les médecins de l’hôpital
Shaare Zedek, où est hospitalisée la fillette, n’étaient pas sûrs qu’elle ait
été atteinte par une balle, notant que sa blessure à l’épaule aurait également
pu être causée par un couteau.
« La barrière entourant la colonie a été sectionnée », a de son côté indiqué
dimanche l’armée dans un communiqué.
L’armée est revenue sur ses déclarations initiales selon lesquelles une
+arme improvisée+ avait été retrouvée sur place, en signalant que « l’objet
retrouvé ressemblait à une arme mais n’en était pas une ».
« Les forces de sécurité continuent leurs recherches dans le secteur pour
trouver le suspect qui s’est échappé et l’enquête se poursuit », ajoute le
texte.
Le mois dernier, un soldat israélien a été tué à Hébron, dans le sud de la
Cisjordanie, dans une attaque attribuée par l’armée à un sniper palestinien.
Aucune arrestation n’a eu lieu à la suite de ces tirs.
Egalement en septembre, un soldat avait été kidnappé et tué près de
Qalqiliya, dans le nord de la Cisjordanie.
dms/agr/faa

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *