728-90-TOP
728-90-TOP

La peur, arme de l’islam radical en France

Ivan-RoufiolL’indifférence que porte l’Occident aux chrétiens d’Orient, martyrisés par le réveil djihadiste, est une lâcheté motivée par la peur. Celle-ci avalise le renversement de perspective proposé par le discours officiel, qui présente les musulmans comme les victimes tandis que des épurations antichrétiennes sont menées au nom d’Allah.

Ce qui se déroule en terres d’islam ne suscite que de maigres indignations chez les Européens : une apathie qui n’est pas sans rappeler l’absence de solidarité avec la civilisation chrétienne byzantine, qui allait sombrer avec la chute de Constantinople en mai 1453, sous les coups du sultan Mehmet II.

Ni Venise, ni la France, ni l’Angleterre n’étaient venues au secours à cette partie resplendissante de leur culture. L’histoire se répète. Elle met en scène aujourd’hui une même volonté de conquête, et une semblable imprévoyance.

Le saccage du musée de Mossoul (Irak), où des trésors assyriens vieux de 3 000 ans viennent d’être détruits à la pioche et au marteau-piqueur par des fanatiques de l’État islamique, a davantage ému que les égorgements de 21 coptes en Libye ou les crucifixions en Irak ou en Syrie.

L’objectif reste pourtant le même, et l’écrivain britannique V.S. Naipaul en a donné la clef : «  L’islam tue l’histoire. » Ce sont les racines, les mémoires, les témoins que combat ce totalitarisme théocratique régénéré par la mondialisation. Il est habité par la violence, la table rase, l’Homme nouveau.

Les prétentions de l’islam radical à effacer toutes traces antérieures, à s’approprier l’Histoire et à soumettre le monde au califat font de cette religion globalisante, réactivée au début du XXe siècle par les Frères musulmans, l’ennemie du monde libre et laïc. Or celui-ci veut relativiser cette menace qu’il a accueillie sur son sol.

L’Occident se devrait, à la fois, d’aider les chrétiens d’Orient et de s’opposer, en Europe, aux offensives djihadistes menées contre lui ; ce n’est pas le cas.

Ivan Roufiol

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *