728-90-TOP
728-90-TOP

L’etat Islamique envoie des renforts en Egypte dans le sinai. leur prochaines cibles les Pyramides et le Sphinx

L’État islamique envoie des  renforts en Egypte, pour combattre les forces égyptiennes dans le nord du Sinaï, qui est entré en sa cinquième journée  Après avoir subi des centaines de victimes, les deux parties affirment avoir gagné les derniers combats, mais la lutte reste tenace,.

Les islamistes qui combattent dans le Sinaï sont des Égyptiens  extrémistes  qui ont traversé la  Libye dans le passé et se sont installés dans des bases autour de Benghazi.

La semaine dernière, l’Etat Islamique les somma de prendre des positions au Caire et au canal de Suez et d’attendre les ordres pour  entrer en action. Les actions sont gérées par  les Frères musulmans, le Hamas , qui apportent des armes , des munitions et un soutien logistique dans le Sinaï depuis la Libye via l’Egypte.

Le Président Abdel fatteh El-Sisi est donc obligé d’envoyer des  militaires pour défendre  et renforcer  le canal de Suez et Le Caire –

L’armée israélienne avait pris la  décision mercredi dernier de fermer  la circulation de  la route 12, principale autoroute du sud d’Israël, qui est parallèle à la frontière égyptienne jusqu’à Eilat: cette initiative avait été prise , pour éviter que les hommes et des armes qui  transiteraient par le golf dAqaba  ou bien  dans le Nord du Sinaï puissent se retourner un jour contre Israël.

L’autre raison était de dissuader les islamistes venant  d’Irak et tentant  de transiter par  Israël d’atteindre le  Sinaï grâce à l’aide des passeurs bédouins opérant des deux côtés de la frontière israélo-égyptienne.
D’après les  sources militaires Égyptiennes, celles-ci  estiment que plus de 1.000 djihadistes sont directement engagés dans la bataille dans le Nord du Sinaï contre l’armée égyptienne.

L’état Major égyptiens ont limité l’action de l’armée l’air sur ce front , seul des hélicoptères ,des soldats des forces blindées seront actifs dans ces combats. Les Égyptiens concentrent  la défense sur  trois enclaves du Sinaï, le quartier nord autour de Sheikh Zoweid,le  port d’El Arish ,  Rafah, et Charm el-Cheikh, dans le sud
Lors de la visite à ces troupes impliquées dans la bataille dans  le nord du Sinaï, le   président El-Sisi  a révélé que seulement 1 % de l’armée égyptienne sur  300.000 hommes quelle compte ont été affecté dans ces combats au Sinaï. Il a indiqué que son armée était parfaitement capable d’anéantir la menace terroriste du Sinaï, en peu de temps .
Cette stratégie laisse libre cours au force de l’Etat Islamique dans le centre du Sinaï. Toutefois, El-Sisis, comme son prédécesseur, Hosni Moubarak, ne sont pas prêts à aller chercher les membres  de L’État islamique dans leur «tanières»  pour l’instant, car ‘il a besoin de toutes ses ressources militaires pour défendre la capitale  et le canal de Suez.
L’État islamique a annoncé qu’elle mettrait,  le cap sur les pyramides d’Égypte, le Sphinx de Gizeh, et des monuments historiques uniques du pays en général, afin de les détruire, comme  en Syrie ou bien en Irak.

Dans un nouveau message publié vendredi 3 Juillet un certain nombre de leaders islamistes radicaux, y compris le « calife » ISIS Abu Bakr al-Baghdadi, a déclaré à ses partisans que la destruction des monuments nationaux de l’Egypte, comme les pyramides et le sphinx, était un «devoir religieux» qui doit être réalisée par ceux qui adorent l’Islam, car »l’idolâtrie est strictement interdit dans la religion. »
Ce message a fortement intensifié l’élément djihadiste de confrontation militaire avec l’Egypte.

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *