728-90-TOP
728-90-TOP

Liban : le Hezbollah perd sa majorité au parlement

242301_487784[1]Selon les résultats définitifs publiés hier, le Hezbollah et ses alliés ont perdu les élections législatives. L’organisation terroriste n’a remporté que 59 sièges sur les 65 nécessaires. Un convoi du Hezbollah a subi des coups de feux hier dans la nuit. 

Le ministère de l’Intérieur libanais a dévoilé hier les résultats définitifs des élections législatives. Malgré le soutien d’environs 70 députés du parlement libanais, le Hezbollah et ses alliés n’ont pas obtenu les 65 sièges nécessaires pour remporter les élections législatives et perdent donc leur majorité. Le mouvement chiite pro-iranien n’a remporté que 59 sièges, les autres sièges sont répartis entre les autres factions.

Dans un contexte lié à la pire crise socio-économique que subit le Liban, ce sont les candidats indépendants issus du mouvement de contestation créé en octobre 2019 qui ont réalisé des bons scores avec au moins 13 candidats qui ont obtenus des sièges au parlement. Les candidats indépendants pourraient donc se ranger dans l’opposition aux partis traditionnels et jouer un rôle majeur dans la formation d’un nouveau gouvernement.

Le Hezbollah a subi des coups des feux hier soir

Le parti chrétien libanais, fortement opposé au Hezbollah s’est renforcé lors des élections législatives en obtenant 18 sièges au parlement contre 15 en 2018. Deux candidats indépendants ont d’ailleurs réussi à prendre un siège au Liban-Sud, qui était détenu par les alliés du Hezbollah depuis trente ans.

Si le Hezbollah et son allié chiite Amal ont réussis à conserver leurs 27 sièges, il reste fragilisé par cette défaite aux élections législatives. Hier dans la nuit, dans le quartier de Casax à Beyrouth, un convoi du Hezbollah a essuyé des tirs, faisant des blessés évacués vers des hôpitaux.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *