L’Iran cible des sites sensibles israéliens à atteindre en cas de guerre avec Israël

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Iran cible des sites sensibles israéliens à atteindre en cas de guerre avec Israël

An Iranian woman looks at Taer-2 missile during a street exhibition by Iran's army and paramilitary Revolutionary Guard celebrating " Defence Week" marking the 39th anniversary of the start of 1980-88 Iran-Iraq war, at the Baharestan Square in Tehran, on September 26, 2019. (Photo by STRINGER / AFP)

Des médias proches du Corps des gardiens de la révolution islamique ont publié une liste de sites « sensibles » israéliens qui, selon eux, pourraient être ciblés dans une future guerre entre l’Iran et Israël.

Ces sites sensibles comprennent la Knesset, le bureau du premier ministre israélien, le ministère de la Défense et une série d’autres sites.

Selon l’agence de presse iranienne Tasmin, d’autres sites israéliens comme le Rafael Advanced Defence Systems à Haïfa (l’autorité israélienne pour le développement d’armes et de technologie militaire), l’Institut des sciences Weizmann à Rehovot ainsi que le Technion (institut israélien de technologie) sont aussi ciblés par le Corps des gardiens de la révolution islamique.  Des aéroports « civils » tels que l’aéroport international Ben Gourion et l’aéroport de Ramon près d’Eilat sont également ciblés.

Cela semble être l’une des rares fois où les médias iraniens proches du régime ont publié aussi ouvertement ce qu’ils prétendent être une liste de sites israéliens qui pourraient être ciblés dans une future guerre entre l’Iran et Israël.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

 

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *