Nucléaire iranien: la voix du Congrès américain décisive

La presse iranienne divisée entre conservateurs et réformistes parle d »échec » et de « victoire diplomatique »

« Le secrétaire d’Etat américain John Kerry, le 24 novembre 2014 à Vienne »Joe Klamar (AFP)

Alors que le secrétaire d’Etat américain John Kerry a défendu avec force lundi à Vienne la décision de l’Iran et des grandes puissances de prolonger jusqu’à l’été 2015 les négociations sur le programme nucléaire de Téhéran, le Congrès entend désormais faire entendre sa voix.

« Il est maintenant essentiel que le Congrès adopte des sanctions bipartites pour faire comprendre à Téhéran qu’il fera face à davantage de pression beaucoup s’il n’abandonne pas clairement son programme nucléaire », a déclaré le lobby américain pro-israélien AIPAC (American Israel Public Affairs Committee) dans un communiqué.

Afin qu’une nouvelle loi soit adoptée, un soutien démocrate est nécessaire pour atteindre une majorité de 67 au Sénat. Les Républicains, dont la position sur l’Iran est ferme, disposeront de 54 sièges.

« Nous comptons sur votre soutien », avait lancé Kerry lundi à l’adresse du Congrès, à majorité républicaine à partir de janvier.

« La presse iranienne fait sa Une sur les négociations nucléaires de Vienne, le 25 novembre 2014 à Téhéran »Atta Kenare (AFP)

La presse iranienne est restée profondément divisée suite à l’annonce de l’extension des négociations.

Les conservateurs ont souligné l’échec des pourparlers et le fait que les négociateurs iraniens n’ont rien obtenu tandis que les quotidiens réformistes ont mis en avant une victoire de la diplomatie.

« Une année s’est écoulée (…) les négociation nucléaires sur la levée des sanctions n’ont donné aucun résultat », note le quotidien conservateur Vatan e-Emrooz.

De son côté, ke quotidien réformiste Shargh parle de « victoire du réalisme de la rationalité et du pragmatisme ».

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *