728-90-TOP
728-90-TOP

TOUTE VÉRITÉ EST BONNE. par René Seror

Françaises , français,
C’est à vous que je m’adresse. Vous qui m’avez accueilli quand, à 14 ans, j’ai fui le pays où je suis né.
J’étais un migrant de 1961.
Oh! Je n’ai eu aucune aide de quelque nature que ce soit.
Non! Mais je suis allé au lycée. J’ai supporté les moqueries et les quolibets de mes camarades, de mes voisins, des commerçants chez qui, pourtant je dépensais mon argent.
Mais peu importe. J’ai dépassé ces petits soucis.
France , tu m’as donné ma chance. Études, travail, plan de carrière. A mon tour, j’ai participé à’ ta croissance.
Modestement, je prétends avoir créé de la richesse.
Bien sur, je n’étais pas seul.
Mais, aujourd’hui, nous sommes tous dans le même cas. Nous sentons qu’on vous dérange, qu’on vous gêne. Alors, comme nous savons mettre à profit les leçons de l’histoire, nous allons éviter d’attendre qu’il soit trop tard.
Nous quittons le navire, pendant qu’il est temps.
Pourquoi? Parce que, France, tu as du mal à payer ma retraite, pourtant tu trouves de l’argent, des locaux et toute la structure nécessaire à intégrer des migrants, qui ne s’intégreront jamais.
Tu te révoltes, et tu as raison, contre les voyous venus tuer des innocents, et tu les appelle tout naturellement des TERRORISTES.
Que ce soit à Paris, à Bamako ou ailleurs.
Des TERRORISTES.
Mais quand on poignarde en ISRAEL, vous trouvez des circonstances atténuantes aux assassins.
Comment pouvez vous faire une différence entre les tueurs.
Alors, je veux le hurler.
Je veux hurler mon désarroi. Comment pouvez vous, vous faire une idée de ce qui se passe, a 4000 km2, sans y avoir jamais mis les pieds. Alors que des journalistes honnêtes ont expliqué, avec force détails, de quelle façon les arabes de l’AP musellent l’information.
Vous pensez, franchement, qu’il  y a une différence entre les deux types d’assassins.
Alors, France, s’il te reste un soupçon de dignité, BOUGE.
Viens voir vivre les habitants d’Israel.
Juifs, musulmans, chrétiens, mais aussi africains, asiatiques…
Tous sans exception ont les mêmes droits.
Tous sans exception circulent en toute liberté.
Alors, cessez de nous déligitimer.
Ce ras le bol est lié à votre propension à juger sans preuves.
Le pays des droits de l’homme bafoue les principes de base de La République.
Ressaisissez vous.
Si au travers de mon propos, j’ai réussi à faire douter 10 personnes, je jugerai avoir réussi.
Je n’ai pour ma part qu’un mot à vous dire.
Sceptiques, venez en ISRAEL.
Je suis prêt à vous servir de guide, sans la moindre censure.
Je suis fatigué de devoir prouver notre bonne foi.
Alors, mettez votre honnêteté au service de la vérité. Merci.
René SEROR

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *