728-90-TOP
728-90-TOP

Israël: test réussi pour le système anti-missile « Fronde de David »

Le Front intérieur se prépare à des évacuations de masse en cas de nouveau conflit avec le Hezbollah

 

Missile fronde de David

 

 

 

 

 

Israël a achevé avec brio un test du système de défense antimissile « fronde de David », qui peut maintenant être opérationnel, a annoncé mercredi le Ministre de la Défense Moshe Ya’alon.

 

L’annonce est concomitante avec des révélations du front intérieur selon lesquelles dans le cas d’une future guerre entre Israël et le Hezbollah, des centaines voire des milliers de roquettes pourraient être tirées sur Israël chaque jour, causant de très nombreuses victimes.

La « fronde de David » est conçue pour intercepter les roquettes de moyenne portée et les missiles longue portée, ainsi que les avions ennemis. Le système permettra donc de combler l’écart opérationnel entre le dôme de fer, qui ne protège que des roquettes courte portée et l’intercepteur de missile balistique Arrow, déjà actifs.

Le scénario « catastrophe » d’une guerre éventuelle avec le Hezbollah émane d’une évaluation faite par le commandant du commandement du Front intérieur, le général Eyal Eizenberg, visant à préparer la population israélienne à subir des pertes élevées en cas de barrages de roquettes.

« Nous devons nous préparer à la possibilité d’une guerre durant laquelle 1.000 à 1.500 roquettes s’abattraient sur Israël quotidiennement », a déclaré Eizenberg.

« Cependant, un comportement approprié de la population civile limiterait grandement le nombre de victimes », a-t-il ajouté.

Le Front du commandement intérieur a récemment mis à jour son évaluation sur une éventuelle attaque du Hezbollah, qu’il a commencé à distribué aux municipalités du pays.

A la lumière de cette évaluation, le Front intérieur se prépare à la possibilité d’évacuations massives, dont les plans officiels en cours d’élaboration, sont pour le moment gardés secrets.

Dans le cas d’une guerre contre le Hezbollah, le Front intérieur se prépare à deux éventualités: évacuer temporairement certaines personnes vers des camps de l’armée, ou mettre en œuvre un plan national à grande échelle pour l’évacuation de communautés entières.

« Selon les données du Front intérieur, 27% de la population israélienne n’a pas de protection du tout », a encore déclaré le général Eizenberg.

Lors d’une attaque sur Kiryat Bialik, par exemple, il faut prévoir des dizaines de tirs de roquettes par jour. Ce qui suppose pour le Front Intérieur que plusieurs centaines de civils devraient être évacués, une dizaine de tués et plusieurs dizaines de blessés, voire une centaine en cas de panique.

 

Google MapsGoogle Maps »Kiryat Bialik »

 

Bien que le système de défense anti-missile Dôme de fer ait intercepté des centaines de roquettes et missiles l’été dernier durant la guerre contre le Hamas à Gaza, « la situation dans le nord (à la frontière israélo-libanaise, ndlr) sera très probablement différente », explique le Front intérieur.

« Les autorités compétentes décideront, sur la base d’une évaluation de la situation, comment distribuer les 10 batteries anti-missiles qu’Israël possède, mais il serait logiquement préférable de les déployer pour protéger les sites stratégiques comme les centrales électriques, les pompes à eau et les bases aériennes », a ajouté le militaire.

En outre, l’armée israélienne estime que le Hezbollah dispose de centaines de missiles téléguidés, en plus d’un arsenal avancé de drones de combats capables de frapper n’importe quelle cible du nord au centre d’Israël

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *