728-90-TOP
728-90-TOP

La chute de l’euro ( 1 €uro = 4.13 Shekel ) devient catastrophique pour les français d’Israël !

On estime entre 150.000 et 250.000 le nombre de français qui vivent en Israël (150.000 enregistrés dans les consulats + ceux n’ayant jamais fait de démarche « française » en Israël ou n’ayant eu aucun lien avec le consulat depuis au moins 10 ans). Et parmi ces dizaines de milliers de franco-israéliens, beaucoup de retraités qui coulent des jours heureux au soleil.Mais pour eux, l’été 2015 complique la réalité. Pour eux, pour ceux qui sont arrivés en Israël il y a 2 ou 3 ans, la réalité économique devient difficile.

« Quand je suis arrivée ici » explique Martine S. à JSSNews, « le change euro/shekel était de 5, ce qui signifie que pour 1 euro, nous avions 5 shekels. » Ainsi, entre la retraite de son mari et la sienne, Martine pouvait comptait sur un peu plus de 15.000 shekels par mois. De quoi profiter d’un appartement sympa à Tel-Aviv. « Nous allons déménager en septembre car nous ne pouvons plus faire face à un loyer de Tel-Aviv en hausse tous les ans avec notre retraite qui baisse tous les jours. »

Et pour cause, les 3.000 euros du couple qui valaient 15.000 shekels il y a 24 mois, ne valent plus que 12.400 shekel ce 15 juillet 2015. L’Euro, qui était encore à 4,25 il y a 15 jours, est ce matin à 4,14 shekels. Une catastrophe.

« Il n’y a aucune indexation de la retraite sur les taux de change » explique Jonathan-Simon Sellem, le représentant des français d’Israël à JSSNews. « Cette situation crée donc des difficultés financières à de nombreux français qui vivent en Israël et qui avaient un budget prévisionnel. Pour plusieurs familles que j’ai pu rencontrer ces dernières semaines, la chute de l’euro crée une réelle détresse financière. »

Et si pour l’heure, aucune solution n’est envisagée par le gouvernement français pour permettre à ses citoyens de l’étranger de continuer à vivre normalement, « plusieurs députés et sénateurs de l’étranger s’inquiètent de cette situation et commencent à interpeler les ministres » explique Jonathan-Simon Sellem. « Le problème n’est pas que franco-israélien, il touche tous les français qui vivent hors-zone euro. Il faut que le gouvernement français envisage des solutions pour équilibrer autant que faire se peut cette situation qui, si elle empire encore, pourrait mener des milliers de français dans une situation d’extrême urgence. »

Par Déborah Coen – JSSNews

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *