728-90-TOP
728-90-TOP

La LICRA du côté des islamistes déchus de leur nationalité française

Ahmed Sahnouni, né à Casablanca en 1970 et naturalisé français le 26 février 2003, s’est vu retirer sa nationalité française le 28 mai par un décret cosigné par le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Son avocat avait déposé une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) contestant deux dispositions de l’article 25 du code civil qui prévoit qu’un « individu ayant acquis la nationalité française peut » en être déchu par décret, notamment s’il a été condamné pour « un crime ou un délit constituant un acte de terrorisme ». La LICRA dirigée par Alain Jacuboviwcz s’est montrée particulièrement indisposée par cette décision, expliquant qu’elle montrait “qu’un français dit de souche serait plus français que quelqu’un qui vient d’accéder à la nationalité française […] je pense que sur le plan moral cela pose problème”. En bref, que la France redonne leur nationalité française aux djihadistes en Syrie, voici le programme de la LICRA?

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *