728-90-TOP
728-90-TOP

Les Etats-Unis sanctionnent l’Iran, qui répond par une nouvelle provocation

L’Iran a provoqué les USA en déployant des missiles pour un exercice de sa garde révolutionnaire samedi lors d’une manifestation organisée un jour après que les Etats-Unis aient imposé des sanctions à la théocratie chiite en réaction à son lancement de missiles balistiques le week-end dernier.

Les relations entre Washington et Téhéran se sont fortement détériorées depuis que Donald Trump a pris ses fonctions le mois dernier en promettant une ligne dure contre la dictature chiite.

Quelques heures après que de nouvelles sanctions américaines ont été annoncées, le chef du Pentagone James Mattis a déclaré que l’Iran était « le plus grand commanditaire d’État du terrorisme dans le monde ».

Les nouvelles sanctions sont les premières de la présidence de Trump et ciblent ce que les responsables américains identifient comme le réseau d’approvisionnement en armes de l’Iran au Liban et en Chine.

La garde révolutionnaire a déclaré que ses manœuvres dans la province du nord-est de Semnan visaient à démontrer leur « préparation complète pour faire face aux menaces » et « humiliantes sanctions » de Washington.

«Différents types de systèmes de radar et de missiles fabriqués localement, les centres de commandement et de contrôle et les systèmes de cyberguerre seront utilisés dans cet exercice», a déclaré le site Web de la milice chiite.

Les services de renseignement et de trésorerie des États-Unis scrutent constamment les réseaux iraniens, recherchant des preuves de financement extrémiste et d’acquisition d’armes avancées.

Mais M. Mattis a déclaré que Washington n’avait pas de plans immédiats pour augmenter le nombre de troupes au Moyen-Orient.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *