728-90-TOP
728-90-TOP

Les gilets jaunes débordent par des propos et des gestes antisémites contre une vielle dame dans le metro

« Ignoble et insoutenable. » C’est avec ces termes forts que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a réagi sur Twitter, dimanche 23 décembre, à la scène à laquelle un journaliste de 20 Minutes dit avoir assisté samedi soir en marge de l' »acte 6″ des « gilets jaunes ».

Thibaud Chevillard relate dimanche matin sur le réseau social un échange dont il a été temoin dans une rame de la ligne 4 du métro parisien. Il raconte le comportement de trois hommes « un peu éméchés » à l’encontre d’une dame âgée. « La situation est partie en vrille : ils ont commencé à faire des quenelles »le geste controversé inventé par le polémiste Dieudonné.

« Dégage la vieille ! »

Une provocation qui scandalise une « petite vieille, cheveux grisonnants, le dos voûté » qui s’est alors levée pour leur demander d’arrêter. « Ce geste est un geste antisémite. Je suis juive, j’ai été déportée à Auschwitz, je vous demande d’arrêter. » Les trois hommes n’ont pas arrêté pour autant. Ils ont rigolé. Puis, l’un d’eux lui a répondu que les chambres à gaz n’existaient pas, rapporte le journaliste. Les trois hommes l’ont alors insultée et l’un d’eux lui a demandé de quitter la rame. Selon le récit du journaliste, la vieille dame a fini par descendre du métro.

Thibaut Chevillard@TiboChevillard

Cette femme âgée leur a dit : « Ce geste est un geste antisémite. Je suis juive, j’ai été déportée à Auschwitz, je vous demande d’arrêter. » Les trois hommes n’ont pas arrêté pour autant. Ils ont rigolé, Puis l’un d’eux lui a répondu que les chambres à gaz n’existaient pas.

Thibaut Chevillard@TiboChevillard

Un autre s’est ensuite mis à hurler : « dé-gage la vieille ! dé-gage la vieille ! dé-gage la vieille ! » Son copain a enchaîné avec un bon vieux : « On est chez nous ! On est chez nous ! » La petite vieille est retournée s’asseoir sous leurs insultes.

668 personnes parlent à ce sujet

Contactée par 20 Minutes, la dame précise ses propos. « C’est un geste antisémite, je suis juive, mon père a été déporté à Auschwitz où il est mort. Je vous demande d’arrêter », assure-t-elle avoir opposé aux hommes dans le métro. A posteriori, elle estime avoir eu raison « de les engueuler », de se mettre « en colère ». Le journaliste Thibaut Chevillard termine sa série de messages en partageant sa honte. Honte de ce qu’il a vu et honte de n’avoir pas réagi.

Thibaut Chevillard@TiboChevillard

Personne dans le wagon n’a repris leurs chants nauséabonds. La gêne était même palpable. Mais personne ne s’est levé pour prendre la défense de cette petite vieille. J’ai eu honte de ce que je venais de voir. Honte de ne pas avoir bougé. Ce soir, j’ai juste la gerbe.

1 051 personnes parlent à ce sujet

Castaner condamne, la police enquête

Après ce récit, qui a suscité l’émoi et la colère sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a vivement condamné ces « actes abjects », affirmant que « tout sera mis en œuvre pour identifier ces individus ».

Christophe Castaner

@CCastaner

Ignoble et insoutenable.
Tout sera mis en œuvre pour identifier ces individus.
Ils doivent répondre de leurs actes abjects.
Couvert d’un gilet jaune ou caché derrière un pseudo sur Twitter, l’antisémitisme doit être combattu de toutes nos forces.https://twitter.com/tibochevillard/status/1076621480333660160?s=21 

Thibaut Chevillard@TiboChevillard

Je n’ai pas l’habitude de parler de ma vie personnelle sur Twitter. Mais j’ai été tellement choqué par ce que j’ai vu, ce soir, dans la ligne 4 du métro, que je ressens le besoin d’en parler ici. Je vais donc vous expliquer pourquoi, ce samedi 22 décembre, j’ai eu honte. [Thread]

1 292 personnes parlent à ce sujet

Quelques minutes plus tard, la police régionale des transports de la préfecture de police de Paris annonce s’être saisie de cette affaire pour mener les investigations. La préfecture de police de Paris indique qu’une enquête a bien été ouverte.

Préfecture de police

@prefpolice

A la suite de l’agression antisémite dans une rame de la ligne 4 du métro à Réaumur-Sébastopol hier soir, la Police Régionale des Transports de @prefpolice se saisit pour mener les investigations.

1 525 personnes parlent à ce sujet

Thibaut Chevillard, lui, a été contacté par la police. Il indique avoir été convoqué pour être entendu ce dimanche après-midi. Auprès de franceinfo, il ajoute : « Les policiers ont commencé à étudier les bandes des caméras de surveillance dans les couloirs du métro. Ils vont également exploiter les différents témoignages. » 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *