728-90-TOP
728-90-TOP

Toulouse 5 ans déjà ! Par Gil Taieb

Il y a cinq ans nous vivions l’horreur.

Après l’assassinat de sang-froid de trois militaires français dans les rues de Montauban et de Toulouse, quatre juifs, un père de famille et trois jeunes enfants étaient abattus dans l’école Ozar a Torah de Toulouse.

Sept meurtres, sept exécutions qui ont choquées toute une nation et glacées le sang de toute la la communauté juive, qui revivait, en quelques minutes, les pires traumatismes de son histoire.

Tel un prédateur, une bête immonde assoiffée de sang, le criminel, dont je me refuse à rappeler le nom, avait méthodiquement et froidement décidé de faire couler le sang juif !

Ces enfants et leur jeune professeur ont rejoint la déjà longue liste des victimes de la barbarie nazie et de ses complices.

Ils rejoignent aussi la liste des enfants d’Israël et de Maalot à Itamar qui ont été sauvagement assassinés au nom du nouvel antisémitisme: l’antisionisme !

Depuis des années, circulent dans les rues de nos villes, partout dans le monde, des être prêts à tout pour semer l’horreur et l’effroi. Nous l’avons encore vu ce samedi 18 mars à l’aéroport d’Orly.

Ces assassins détestent la liberté, légalité et la fraternité. Ils détestent la démocratie, ils détestent la France des lumières et des droits de l’homme. Ils détestent ce qu’ils veulent vivre libre et qui refusent de se soumettre à l’intégrisme islamique.

Depuis les attentats de New York ils n’ont de cesse de semer la mort. Il a fallu malheureusement beaucoup de victimes innocentes pour que le monde libre comprenne que le danger nous menace tous !

Nous avions alerté de ce danger après l’assassinat d’Ilan Halimi et les crimes de Toulouse. Nombreux Étaient ceux qui s’imaginaient préservés car ils n’étaient ni juif ni liés au conflit israélo-palestinien. Nous étions bien seuls à manifester dans les rues.

Malheureusement, les nazislamistes ont frappé partout !

Aujourd’hui, cinq ans après les exécutions de Toulouse et Montauban, nous avons non seulement le devoir de nous souvenir et de commémorer la mémoire de ces victimes innocentes mais en leurs noms et aux noms de toutes les autres, nous avons le devoir d’exiger une lutte sans concession et sans merci face à ce terrorisme islamique et ce jusqu’à son éradication totale !

Le chemin sera long et difficile, mais nous n’avons pas le choix. Il en va de notre avenir, de celui de nos enfants et de nos démocraties. Il faut éliminer les criminels et oublier leurs noms et leurs visages et porter avec fierté et en étendards les portraits des victimes qu’on ne doit jamais oublier. aujourd’hui ce sont les noms et visages de:

Mohamed Legouad 23 ans

Imad Ben Ziaten 30 ans

Abel Chennouf 25 ans

Myriam Monsenego 7 ans

Arieh Sandler 5 ans

Gabriel Sandler 4 ans

et Jonathan Sandler 30 ans

que je veux voir sur nos écrans et dans tous nos médias.

Qu’ils reposent en paix !

Gil Taieb

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *