728-90-TOP

« Petites différences » entre Israël et Washington sur l’Iran (ministre)

JERUSALEM, 24 oct 2013 (AFP) – Le ministre israélien des Affaires
stratégiques Youval Steinitz a reconnu jeudi l’existence de « petites
différences » entre Israël et les Etats-Unis sur le dossier nucléaire iranien.
« Avec les Américains, nous voyons de façon générale d’un même oeil
l’objectif final qui est d’empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire,
mais sur les moyens d’y parvenir il existe parfois des petites différences », a
admis M. Steinitz à la radio publique.
En visite aux Etats-Unis, M. Steinitz, un proche du Premier ministre
Benjamin Netanyahu n’a pas donné de détails précis sur ces différences.
Il a toutefois souligné qu’il ne « faut en aucun cas alléger les sanctions
(contre l’Iran) tant qu’un accord garantissant à 100% que l’Iran ne pourra pas
se doter de l’arme nucléaire n’aura pas été conclu ».
Interrogé sur la possibilité pour l’Iran de recourir au nucléaire à des
fins civiles, M. Steinitz a affirmé qu’Israël pourrait accepter une telle
utilisation à condition que Téhéran renonce à produire de l’uranium enrichi et
se le procure auprès de pays étrangers.
M. Netanyahu a rencontré mercredi le secrétaire d’Etat américain à Rome
pour un très long entretien qui a été consacré en grande partie à l’Iran.
Selon les médias israéliens, M. Netanyahu redoute que les Etats-Unis
acceptent d’alléger les sanctions en réponse à « l’offensive de charme » lancée
par le nouveau président iranien Hassan Rohani.
L’écho positif suscité par le dernier round de négociations la semaine
dernière entre les grandes puissances et l’Iran à Genève a provoqué
scepticisme et amertume en Israël, qui redoute que les gouvernements
occidentaux ne décident de réduire l’impact des sanctions avant d’obtenir des
concessions significatives de Téhéran
jlr/sw

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *