728-90-TOP
728-90-TOP

Habib au ministre des Affaires étrangères iranien: « êtes-vous prêt à reconnaître l’existence d’Israël ? »

Le président iranien Hassan Rohani en visite à Paris n’est pas venu seul. Parmi les membres de sa délégation, Mohammad Javad Zarif, ministre des affaires étrangères, a quant à lui participé à une rencontre avec les parlementaires français.

Meyer Habib (UDI), représentant des Français de l’étranger, et proche de Netanyahou, a profité de l’occasion pour interroger le diplomate Iranien sur des sujets à controverse.

« Je suis Juif, nous commémorons aujourd’hui la Journée internationale de l’Holocauste, votre pays organise un concours de caricatures niant l’existence de la Shoah. Six millions de Juifs ont été assassinés il y a 70 ans pendant la Shoah. Etes-vous prêt à déclarer publiquement que la Shoah a bien eu lieu », lui a demandé Meyer Habib poursuivant: « je représente les Français habitant dans huit pays dont 150.000 vivant en Israël que votre pays appelle à rayer de la carte, Etes-vous prêt à reconnaître publiquement l’existence de l’Etat d’Israël? »

Mohammad Javad Zarif a rétorqué que ni lui; ni son gouvernement n’étaient à l’origine de ce concours de caricatures, rejetant la responsabilité sur des « organismes et des associations non identifiées ». Cependant, précise Meyer Habib, il n’a pas condamné le concours et s’il a reconnu l’Holocauste c’est pour accuser dans la foulée Israël « d’exploiter la Shoah depuis sa création pour justifier l’occupation contre le peuple palestinien ».

Le chef de la diplomatie iranienne a également botté en touche les appels récurrents du régime des mollahs à « rayer l’entité sioniste de la carte ».

« Cher ami Meyer Habib, nous n’avons rien contre les Juifs, il y en a même au sein de notre parlement, il y a des Juifs qui vivent en Iran, nous sommes opposés à la philosophie sioniste ainsi qu’au mouvement sioniste », a-t-il répondu avec un grand sourire

Questionné par le députe UDI sur le dossier nucléaire iranien, Zarif a réitéré que son pays ne recherche pas à être une puissance nucléaire et s’en tiendra strictement à l’accord. « Nous avons renoncé au nucléaire militaire car, dans ce domaine ce qui compte c’est le ‘second shot’ (le deuxième tir) et là, les Etats-Unis et Israël sont beaucoup plus forts », a souligné le ministre iranien des Affaires étrangères.

Pour ce qui est de la présence iranienne en Syrie, Zarif s’est défendu de toute volonté hégémonique dans la région, affirmant que la présence de militaires iraniens empêchent la Syrie de tomber aux mains de l’Etat islamique.

« Si nous n’étions pas là, Daesh serait déjà chez vous », aurait dit Zarif aux parlementaires français, ajoutant que son pays souhaite des « élections libres » au pays de Bachar al-Assad.

Enfin, comme à son habitude, Zarif a tenté de faire passer le message selon lequel les autorités actuelles sont modérées et réformistes par rapport à Ahmadinejad, l’ancien président iranien.

« Sauf que vous avez toujours le même guide suprême qui ne change pas, et a traité Israël de tumeur cancéreuse », a rétorqué Meyer Habib. pour qui Zarif est « intelligent, malin et courtois ».

« J’ai été très surpris par son ton, il est talentueux et raffiné, mais très rusé. Tout le contraire d’Ahmadinejad », a conclu le député Meyer Habib.

Israël Actualités avec I24News.

A lire aussi:

Rohani et ses pétrodollars à la conquête du monde ! NOUS CONTINUONS NOTRE ROUTE par Gil Taieb

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *