728-90-TOP

Israël en guerre : le Hamas rompt le cessez-le-feu, Tsahal reprend les combats à Gaza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : le Hamas rompt le cessez-le-feu, Tsahal reprend les combats à Gaza

GAO-67AXIAAra1VTôt ce matin, le Hamas a tiré une salve de roquettes sur les localités en bordure de la bande de Gaza, mettant fin ainsi aux accords de cessez-le-feu qui étaient en vigueur depuis une semaine.

Suite à cette attaque, les forces de Tsahal ont repris les combats dans l’enclave palestinienne. Des avions de chasse de l’armée israélienne ont frappé ce matin des cibles du Hamas dans la bande de Gaza. Six terroristes du groupe islamique palestinien ont d’ailleurs été éliminés dans des frappes aériennes israéliennes à Rafah.

Le bureau du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a réagi dans un communiqué à la reprise des combats en affirmant que « l’organisation terroriste Hamas-Daesh a violé l’accord, n’a pas rempli son obligation de libérer toutes les femmes kidnappées et a lancé des roquettes sur les citoyens d’Israël« .

« Avec la reprise des combats le gouvernement israélien est déterminé à atteindre les objectifs de la guerre : libérer nos otages, détruire le Hamas et garantir que Gaza ne constituera plus jamais une menace pour les résidents d’Israël« , a ajouté le bureau du premier ministre israélien.

Selon les informations d’I24NEWS, des sources au Qatar ont confirmé les informations du bureau de Benjamin Netanyahu, en indiquant que le Hamas a fait savoir à la dernière minute qu’il refuserait de libérer le nombre convenu d’otages israéliens en donnant une liste bien inférieure aux demandes du gouvernement israélien.

Depuis la reprise des combats ce matin, le Hamas tire fréquemment des barrages de roquettes importants sur les localités israéliennes proches de la bande de Gaza.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 364 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 3007 blessés. 137 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *