Israel : Israël autorise une star de Gaza à résider en Cisjordanie

JERUSALEM, 06 août 2013 (AFP) – Israël a autorisé mardi Mohammad Assaf, un
chanteur palestinien de Gaza devenu l’idole de tout un peuple après avoir
remporté le concours de télé-crochet « Arab Idol », à résider en Cisjordanie,
présentant cette permission comme un « geste humanitaire ».
« Le général Eitan Dangot, coordinateur des activités du gouvernement dans
les territoires (palestiniens) a accepté une demande de résidence en
Cisjordanie de Mohammad Assaf présentée par Hussein al-Sheikh, un responsable
du Fatah » le mouvement du président palestinien Mahmoud Abbas, a précisé à
l’AFP un porte-parole du ministère de la Défense.
« Cela s’applique également à la soeur de Mohammad Assaf ainsi qu’à son
mari, qui est également l’impresario du chanteur et aux trois enfants du
couple », a ajouté le porte-parole.
Cette mesure est exceptionnelle dans la mesure ou Israël, qui contrôle la
Cisjordanie, accorde aux compte-gouttes l’autorisation aux Palestiniens de la
bande de Gaza à venir s’y installer.
Selon lui, le statut de résident en Cisjordanie accordé sans limite de
temps à Mohammad Assaf « va lui permettre de se déplacer à l’étranger beaucoup
plus facilement qu’à partir de la bande de Gaza ». « Il s’agit d’un geste
humanitaire », a ajouté le porte-parole.
Le 23 juin, Mohammad Assaf a été le premier Palestinien à remporter le
concours « Arab Idol » organisé à Beyrouth, suscitant un engouement sans
précédent dans les Territoires palestiniens. Doté d’une voix exceptionnelle,
le jeune homme de 23 ans est né à Misrata (Libye), mais habitait à Khan Younès
dans la bande de Gaza.
L’agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a nommé en
juin Mohammad Assaf comme son premier ambassadeur de la jeunesse dans la
région, qualifiant sa victoire de « fantastique ».
Israël impose depuis 2006 un blocus terrestre, maritime et aérien à Gaza
renforcé en juin 2007 après la prise de contrôle par le mouvement islamiste
Hamas de la bande de Gaza, puis allégé sous les pressions internationales.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *