728-90-TOP
728-90-TOP

La brigade des stupéfiants américaine (DEA) arrête un réseau de blanchiment d’argent appartenant au Hezbollah

La DEA, la Brigade des Stupéfiants américaine, a déclaré lundi qu’une opération internationale a permis de mettre la main sur un réseau du Hezbollah ayant pour but de blanchir des millions de dollars au profits des cartels de drogues Sud américain, et d’utiliser ces fonds pour financer leur manœuvre en Syrie et au Liban.

D’après CNN, quatre personnes ont été arrêté lors de l’opération de grande envergure impliquant sept pays dont la France, l’Allemagne, l’Italie et la Belgique.

Jack Riley, haut responsable de la DEA, a affirmé à CNN que la division ciblée fournissait un réseau d’armes et d’argents servant à financer le terrorisme mondial. Les investigations avaient débuté en février dernier et devraient déboucher sur d’autres arrestations.

Ce réseau du Hezbollah collaborait avec les cartels Sud Américains qui envoyaient à l’organisation terroriste les profits issus du trafique de cocaïne vendu en Europe et aux USA. Le Hezbollah garderait une partie de la somme et blanchirait le reste pour le renvoyer en Amérique du Sud, selon CNN.

Le groupe terroriste islamiste a commencé à blanchir de l’argent pour le compte des cartels dès les années 1980 via des immigrés Libanais en Amérique latine. Selon Matt Levitt, expert en terrorisme à la Washington Institute, le trafique de drogue pourrait bientôt être la principale source de revenu du Hezbollah.

Israël Actualités avec Ynet

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4760933,00.html

A lire aussi:

Haniyeh: « nous construisons de nouveaux tunnels »

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *