La Libye rejette toute normalisation avec Israël et enquête sur la rencontre entre Eli Cohen et Najla Mangoush à Rome

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Libye rejette toute normalisation avec Israël et enquête sur la rencontre entre Eli Cohen et Najla Mangoush à Rome

FILE PHOTO: Libyan Prime Minister Abdulhamid al-Dbeibah speaks after submitting his candidacy papers for the upcoming presidential election at the headquarters of the electoral commission in Tripoli, Libya November 21, 2021. REUTERS/Hazem Ahmed/File Photo

Le premier ministre libyen Abdulhamid al-Dbeibah a déclaré hier, lors d’une réunion du cabinet gouvernemental, que la Libye « rejette totalement » toute idée de normalisation avec Israël et a également ouvert une enquête sur la rencontre de l’ancienne ministre des Affaires étrangères Najla Mangoush avec son homologue israélien Eli Cohen à Rome la semaine dernière.

Abdulhamid al-Dbeibah a affirmé que la réunion à Rome entre Eli Cohen et Najila Mangoush était une « affaire sérieuse » et s’est engagé à découvrir « ce qui s’est passé à Rome, quelles que soient les circonstances, les raisons, les méthodes et indépendamment du bien ou du mal« .

« Même s’il s’agissait d’une réunion parallèle, ou en passant, elle nécessite une réponse dure pour être une leçon sur le caractère sacré de la nation« , a indiqué  Abdulhamid al-Dbeibah.

 

Le premier ministre libyen a fait l’éloge du passage de Najila Mangoush au ministère des Affaires étrangères, notant qu’elle a travaillé « en toute sincérité pour les problèmes de sa patrie et l’a défendue dans toutes les instances« . Il a également déploré les « parties » qui ont tenté de profiter de la débâcle diplomatique avec Israël pour « créer le chaos ou demander à l’armée d’un autre pays d’attaquer la Libye, dans un exercice d’insolence politique sans précédent »

Abdulhamid al-Dbeibah a exprimé sa fierté face à l’indignation des citoyens libyens face à la rencontre entre Najila Mangoush et Eli Cohen, au cours de laquelle ils sont descendus dans la rue et ont brûlé des pneus en signe de protestation. Il s’est félicité que le peuple libyen « a clairement déclaré que la question palestinienne coulait dans ses veines« .

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *