728-90-TOP
728-90-TOP

La Rafle du Vél d’Hiv : Que s’est-il passé le 16 juillet 1942 ?

Ce jour aurait pu être un jour comme un autre, mais l’histoire en a décidé autrement. A l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris «la Rafle du Vél d’Hiv», également connu sous le nom de «jeudi noir». Retour sur ce moment marquant de notre histoire qui, comme l’a déclaré Jacques Chirac en 1995, est aujourd’hui «une injure à notre passé et à nos traditions».

A partir de Juillet 1940, un mois après le début de l’occupation, la Gestapo et les autorités militaires allemandes multiplient les mesures contre la communauté juive. Le gouvernement de Vichy prend de nouvelles dispositions: il créé un commissariat général aux questions juive, le regroupement des organisations juives, afin de faciliter la déportation future, et le recensement de juifs, organisé par la police française. Le fichier, appelé «Gross-Paris» rassemble 27 388 noms. Peu à peu, les persécutions prennent de l’ampleur : restriction de la liberté de déplacement, couvre-feu spécial, port obligatoire de l’étoile jaune, interdiction d’entrer dans les lieux publics et bien d’autre encore.

En juillet 1942, les SS rassemblent plusieurs hauts fonctionnaires parisiens afin de mettre en place l’opération «Vent Printanier». Le 15 juillet, certains français au courant des préparatifs, notamment des militants communiste et inspecteurs, mettent en garde les futurs victimes, ce qui permet d’en sauver certains, mais si peu aux vues du nombre de victimes.

La suite sur :  http://radioshalom.fr/article/30278-que-s-est-il-vraiment-passe-le-16-juillet-1942-

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *