728-90-TOP
728-90-TOP

MANIFESTATION ASSEMBLE NATIONALE CONTRE LA VENUE DU PRESIDENT CRIMINEL D IRAN

  • IMG_0754_redimensionner
  • IMG_06651_redimensionner
  • IMG_0726_redimensionner
  • IMG_0740_redimensionner
  • IMG_0741_redimensionner
  • IMG_0650_redimensionner
  • IMG_0716_redimensionner
  • IMG_06921_redimensionner
  • IMG_07641_redimensionner
La France a décidé, à l’instar de l’O.N.U., que la journée du 27 janvier,  date anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, serait une journée dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.
Et voilà que c’est cette date là que le Président iranien Hassan Rohani a également choisie pour effectuer sa visite en France.
Ce choix, comme cette visite elle-même, aurait dû choquer toute personne attachée tant aux valeurs républicaines et des droits de l’Homme, qu’à la lutte contre le terrorisme.
Et de fait, nous aurions pu légitimement penser qu’après les attentats terroristes qui ont frappé la France depuis janvier 2015, les multiples commémorations en l’honneur des victimes de ces attentats par notre gouvernement, le combat annoncé par ce dernier contre le terrorisme, notre pays allait tenter de se défaire de cette image de pays de « dhimmis » que la France a endossée à l‘instar malheureusement de beaucoup de pays occidentaux.
Pour reprendre la définition de Wikipedia, « un dhimmi (en arabe : ذمّي) est, suivant le droit musulman, un citoyen non-musulman d’un État musulman, lié à celui-ci par un « pacte » de protection. »
En d’autres termes, un homme qui subit la loi musulmane.
Avec beaucoup de courage, le géopolitologue  Alexandre Del Valle a encore souligné, lors du colloque annuel organisé l’Union des Patrons et Professionnels Juifs de France (U.P.J.F.), le 24 janvier dernier, la transformation de l’Europe en terrain de prédication de l’islam radical. En réalité, tous les intervenants de ce colloque avaient rappelé combien la situation était très grave au regard de l’implantation des réseaux terroristes chez nous comme ailleurs. Avec comme mot d’ordre d’appeler nos gouvernants à la lutte contre le terrorisme en ne faisant pas l’impasse, notamment, sur le dossier financement de ce dernier.
Or, nous ne pouvons guère dire que l’accueil à bras ouverts par la France du président Rohani soit conforme à ces impératifs ni inscrit dans cette logique.
Afin de protester contre la venue en France du Président Rohani, un rassemblement « ROHANI DEHORS ! ROHANI DEGAGE ! » était organisé ce 28 janvier place Edouard Herriot devant l’Assemblée Nationale, à l’appel d’un Collectif d’Associations : U.P.J.F. – O.J.E. – EUROPE-ISRAEL – SIONA – B.N.V.C.A. – BB BEN GURION – ELNET – LIBI – FRANCE-ISRAEL – K.K.L. – CONFEDERATION SIONISTE.
Avec beaucoup de clarté, les intervenants, Meyer Habib, député de la 8ème circonscription des Français à l’étranger, Edward Amiach, Président de l’U.P.J.F, Arié Bensemhoun, et Amir Ardalan, réfugié iranien, sont venus rappeler, au micro de Jean-Marc Moszkowicz, Président d’Europe Israel, les atrocités et la violation continuelle des droits de l’Homme par l’état iranien, qui bafoue toutes les valeurs auxquelles nous sommes attachés.
« L’Iran est le pays qui a inventé le terrorisme islamiste et djihadiste.
Je répète, avant 1978 il y avait du terrorisme, il y avait Abou Nidal, l’O.L.P., le panarabisme
Mais il n’y avait pas le terrorisme islamiste et djihadiste.
Alors que, il y a quelques mois de cela, 130 de nos compatriotes ont été tués à bout portant par Daesh, le terrorisme sunnite, nous, à Paris, invitons et déroulons le tapis rouge à l’homme qui a inventé le terrorisme djihadiste, Daesh existe uniquement car l’Iran a inventé ce terrorisme. L’Iran est un pays qui ne respecte pas les droits de l’Homme, …de la Femme. On lapide la femme adultère, on lapide et on tue les homosexuels… l’état iranien est un état négationniste, qui n’a jamais reconnu l’Holocauste…un état qui a décidé d’organiser chaque année un concours de caricatures sur la Shoah. et c’est ces gens là pour lesquels on déroule le tapis rouge le jour de la commémoration de la Shoah. … un état qui veut exterminer Israel… » (Meyer Habib)
« Les musulmans sont offusqués qu’on puisse caricaturer le Coran, et ils n’hésitent pas à mettre le monde à feu et à sang, en revanche il leur paraît tout à fait normal de pouvoir caricaturer la Shoah, comme s’il pouvait y avoir un rapport entre une critique d’une idéologie ou d’une religion et la négation d’un fait historique avéré, qui participe de l’apologie de la haine, du génocide…
…Une lettre ouverte a été adressée au Président de la République, par plus de 60 députés et sénateurs de la majorité et de l’opposition, pour demander à François Hollande de faire preuve de fermeté et de cohérence face à Hassan Rohani. (http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/01/27/31001-20160127ARTFIG00404-visite-du-president-iranien-hassan-rohani-lettre-de-50-deputes-a-francois-hollande.php) » (Arié Bensemhoun)
« Paris accueille aujourd’hui le plus grand terroriste au monde, celui qui finance tout le terrorisme international…Daesh est presque éliminé aujourd’hui, mais le terrorisme international iranien financé par Rohani qui est derrière est à présent en place. … Un jour, les hommes politiques qui n’ont pas signé la Tribune signalée par Ariel vont réaliser que ce sont ces hommes qui vont faire les attentats…  » (Edward Amiach)
A suivi le témoignage par le réfugié iranien Amir Ardalan des tortures qu’il a subies après avoir critiqué le régime iranien.
Il ne s’agit pas nier les impératifs économiques de la France, ni d’être naïfs en ignorant les enjeux géopolitiques de la « réalpolitique ». « Il n’y a pas d’incompatibilité entre une diplomatie dite des intérêts et une diplomatie des valeurs car un pays qui ne défend pas ses valeurs fondatrices ne peut être crédible et donc respecté lorsqu’il défend ses intérêts. » (Lettre ouverte au Président de la République précitée).
Susan Hofen

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *