728-90-TOP
728-90-TOP

Orage sur Orange. La « Via Dolorosa » de Stéphane Richard à Jérusalem. Le PDG confronté à la colère des israéliens.

EDITORIAL. Une véritable “Via Dolorosa” pour Stéphane Richard, le PDG de Orange, actuellement présent en Israël, et qui tente de montrer ses bonnes intentions de manière chaleureuse.

Cette visite actuellement en cours du patron de Orange est vécue comme un calvaire pour son entourage direct, qui sait que les israéliens ne sont pas des “clients faciles”. Les leaders juifs de France ont, après un moment de choc, repris confiance en Stéphane Richard. En Israël, tout est différent car la “Bombe Orange” a été commentée avec abondance par toute la presse du pays.

Déclaration de Stéphane Richard à Netanyahou ce vendredi : “J’ai été personnellement et profondément ébranlé devant l’effet produit par les malentendus et les distorsions auxquels ont donné lieu mes récentes déclarations sur la mise en œuvre de notre stratégie de marque ici (en Israël)”. Les diplomates Français en poste à l’Ambassade de France et les patrons d’entreprises proches de la Chambre de Commerce Israël-France sont certainement très satisfaits par cette mission du Week-End de Stéphane Richard. Tous veulent l’apaisement.

Mais malgré tous les efforts du patron Français, les israéliens, suspicieux par nature (car le mot boycott est une menace stratégique du pays), ont beaucoup de mal à comprendre les méandres de la stratégie de Orange.

Si cela avait été possible ils (surtout ceux qui possèdent un abonnement d’Orange) n’auraient pas hésité une seconde à… faire passer le PDG Français au détecteur de mensonges (une spécialité israélienne utilisée dans Tsahal et les services secrets) pour “savoir s’il dit vrai de vrai”.

Nous avons interrogé lors d’un micro-trottoir de « l’homme de la rue « . Résumé des propos : “Il nous a manqué de respect”. “Les boss de Nokia, Samsung, Sony n’auraient jamais fait, à la va vite, ce type de déclaration, en plus au Caire”. “Cette boîte Française gagne de l’argent. Que veulent-ils de plus ? Le profit n’est -il pas suffisant ? Qu’ils payent une méga-amende à Partner et qu’ils partent”.

Un conseil amical venant d’un expert : « Orange devrait investir lourdement auprès d’un leader du P.R. (Public Relation) en Israël. Une crise comme celle là, qui va avoir des conséquences auprès des juifs américains, ne se traite surtout pas à partir de Paris.

Les israéliens veulent des symboles forts : ils n’ont toujours pas vu Partners (Israël) et Orange se réconcilier en public face aux caméras ». Les mots ne suffisent pas. Combien de dollars Orange va t-il investir en Israël dans le futur ? Quels projets ? »

Source: IsraelValley

bandeau_jourj (3)

bandeau bonplanresto

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *