728-90-TOP
728-90-TOP

Rhône : une auto-école crée la polémique en proposant une salle de code réservée aux femmes

La gérante se défend, expliquant que la demande ne provient pas que de femmes musulmanes.

 La polémique a débuté sur les réseaux sociaux. En cause, la prochaine ouverture d’une auto-école, à Villefranche-sur-Saône (Rhône), qui proposera une salle de code exclusivement réservée aux femmes.

Publiée sur la page “Musulmans de Villefranche-sur-Saône”, l’annonce est repérée et fait rapidement le tour des réseaux sociaux, déclenchant l’indignation de certains internautes, rapporte le quotidien Le Progrès.

tumblr_inline_oc5cl7vTE41the7sl_540

Leçons de conduite par des femmes, pour les femmes

Ce message, posté par la gérante Sarah Bakar, annonce “comme promis une salle de code réservée aux femmes”, ainsi que des “leçons de conduite effectuées par moi pour les femmes, et par un homme pour les hommes”.

Le maire réagit 

Certains internautes réagissent et dénoncent une mesure “communautariste”. Largement répandue sur les réseaux sociaux, la polémique remonte jusqu’au maire de la commune, Bernard Perrut (Les Républicains).

Dans un communiqué, il “affirme (s)on attachement et celui des élus de Villefranche aux valeurs de la République, à l’égalité homme-femme, et (son) opposition à toutes les formes de communautarisme”.

CqGOh_YW8AAavCs

“Une demande de beaucoup de femmes”

La gérante de l’auto-école, qui doit ouvrir le 22 août, a également réagi face à la polémique : ”La salle principale sera ouverte à tout le monde. Je suis commerçante, je suis là pour faire du chiffre et répondre à la demande que m’ont faite beaucoup de femmes, pas seulement musulmanes, qui ne veulent pas être mélangées aux garçons, souvent un peu chahuteur à cet âge”, précise la gérante dans les colonnes du quotidien régional.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *