728-90-TOP
728-90-TOP

Trafic de bébés : Comment la propagande iranienne contre Israël se répand à la télévision

Le Centre Shimon Wiesenthal a violemment critiqué la chaîne HispanTV, le service d’informations iranien en espagnol et la chaîne de télévision vénézuélienne Telesur, immédiatement après que ces deux médias aient reporté qu’ “Israël se servait du prétexte de l’aide humanitaire au Népal afin de dissimuler le trafic de 25 bébés”. 

Ce complot antisémite fomenté à Téhéran, cite des organisations non-gouvernementales, qui ne sont ni nommées ni identifiées, pour prétendre au trafic de bébé. A aucun moment, le reportage ne fait allusion aux accords entre les gouvernements israéliens et népalais sur les adoptions d’enfants au Népal, ni sur les contrôles drastiques effectués par les autorités des deux pays auprès des couples candidats à l’adoption. En outre, les journalistes iraniens à l’origine du rapport, omettent de préciser que de tels accords sur l’adoption ont été conclus entre 125 pays au total à travers la planète.

Le narratif iranien

Voici “25 bébés nés de mères porteuses népalaises ont été utilisées pour des Israéliens qui les avaient réservés. Quinze bébés sont nés sous le patronage d’une compagnie multinationale israélienne dénommée Tamouz, une société qui offre ses services à des couples israéliens qui ne peuvent pas avoir d’enfants, et particulièrement à des homosexuels”. Le rapport, à l’origine reporté par la chaîne Hispan TV, a été intégralement diffusé par la chaîne Telesur et par plusieurs autres chaines hispaniques qui n’ont pas émis le moindre doute sur la véracité des sources transmises par l’Iran.

L’axe Téhéran-Caracas déforme même l’aide humanitaire aux victimes de telles catastrophes naturelles, dans ce cas, le tremblement de terre au Népal. Ce modèle de désinformation est le même que celui utilisés immédiatement après la catastrophe en Haïti en 2010, quand ils ont accusé la délégation humanitaire de médecins israéliens d’avoir prélevé des organes humains. « Par le biais de ses chaînes satellites en espagnol, l’Iran alimente l’antisémitisme sur le continent américain, alors qu’il soutient le terrorisme international, nie la shoah et développe son programme nucléaire », a précisé Dr Shimon Samuels, le directeur du Département des Relations Internationales du Centre Shimon Wiesenthal.

Les chaînes HispanTV et Telesur se comportent comme les successeurs du journal de propagande nazi Der Stürmer. L’éditeur de Der Stürmer, Julius Streicher, aurait été très certainement fier d’un héritage si sombre et si vil. Par contre, au Centre Shimon Wiesenthal, nous sommes fiers de l’éthique juive, représentée et s’exprimant dans ce cas sous la forme de l’aide humanitaire israélienne”, a ajouté Sergio Widder, le directeur du bureau de l’Amérique Latine du Centre.

 

coolamnews

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *