728-90-TOP
728-90-TOP

Tsahal n’a pas l’intention de remettre en cause la cacheroute de l’armée

Faisant suite à une punition prévue pour un soldat de Tsahal qui a amené un sandwich au jambon dans une base de Tsahal, le chef d’état-major, le général Gadi Eizenkot, a l’intention de réduire les pouvoirs du rabbinat militaire.
Selon un rapport publié jeudi, Eizenkot vise à limiter la participation du rabbinat militaire dans les activités éducatives, et demandera à la direction du personnel de l’état-major général de reconsidérer la répartition des pouvoirs entre le rabbinat et le Corps de l’éducation.
Apparemment, ces deux organismes se sont engagés dans une lutte sérieuse sur les activités d’éducation militaire dans la dernière décennie. Une source de haut rang a déclaré que la décision d’Eizenkot est directement liée à la réprimande du soldat qui apportait de la nourriture non-cachère à la base, violant ainsi la réglementation de la cacheroute de Tsahal. Le soldat en question a été mis 11 jours en prison militaire, bien que sa peine a été commuée à la réclusion à la base. La source de haut rang a ajouté que “le rabbinat militaire mettra l’accent sur le rabbinat et le Corps de l’éducation mettra l’accent sur l’éducation.”
Mardi, l’armée israélienne a présenté ses excuses pour l’incident, et le porte-parole de l’armée, le général Moti Almoz a écrit sur Facebook, “la ligne de fond est que nous avons eu tort. Dans l’armée israélienne, nous continuerons à garder la cacheroute d’une part, mais nous n’allons pas punir un soldat pour un sandwich. Dans l’armée israélienne il y a de la place pour tout le monde

bandeau_jourj (3)

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *